Paix, sécurité et développement

Conformément à son mandat, le Bureau du Conseiller spécial pour l'Afrique entreprend et coordonne la mise en œuvre des décisions des Nations Unies portant sur l'interdépendance existant entre la paix et le développement en Afrique.

Logo créé par l'ONU pour la paix durableL'orientation de ses activités dans ce domaine fait écho aux trois principes fondamentaux de la mission de l'ONU, à savoir « qu'il ne saurait y avoir de paix sans développement ou de développement sans paix, et ni l'un ni l'autre sans respect des droits de l'homme ».

Pour ses travaux sur les liens qui existent entre paix, développement et droits de l'homme, le Bureau a recours aux principaux instruments suivants:

Travailler ensemble

Durant l'élaboration du Rapport annuel du Secrétaire général sur les causes des conflits et la promotion d'une paix et d'un développement durables en Afrique et afin de fournir des éléments d'appréciation recueillis sur le terrain rappelant que la paix, la sécurité, le développement, la gouvernance et les droits de l'homme sont indissociables, le Bureau se concerte avec d'autres organismes au sein du Système des Nations Unies, principalement par l'entremise de l'Équipe spéciale interdépartementale chargée des questions relatives à l'Afrique.

Construction d'une route et d'un pont

Le développment des infrastructures en Afrique permettra de baisser les coûts de production et de distribution, d'améliorer la compétitivité des entreprises, mais aussi de renforcer les flux d'investissements directs étrangers vers l'Afrique, soutenant ainsi le développement économique et social du continent.

Dans ce but, le Bureau du Conseiller spécial pour l'Afrique apporte son sontien :

  • à l'Union africaine,
  • à l'Agence de planification et de coordination du NEPAD,
  • au Mécanisme africain d'évaluation par les pairs (MAEP)
  • ainsi qu'aux Communautés économiques régionales de l'Afrique et à leurs mécanismes régionaux (CER).

Ses travaux sur le lien entre paix et développement s'inscrivent dans une définition plus large englobant les droits de l'homme et les mécanismes de gouvernance tels que décrits dans l'Agenda 2063 de l'Union africaine.

Ce programme, établi pour une période de cinq décennies, veut transformer de manière profonde le continent. Pour parvenir à un développement inclusif et durable en Afrique, l'Agenda 2063 place l'individu au coeur des politiques de développement économique et social et met l'accent sur la corrélation existant entre la paix, la sécurité, le développement, la gouvernance et les droits de l'homme.