Coopération Nord-Sud, Sud-Sud et triangulaire

Ces dernières années, la communauté internationale a pris conscience quedifférentes formes de coopération internationale sont indispensables pour encourager un développement durable et inclusif et pour mettre en œuvre les politiques de développement élaborées à l’international, comme :

  • la coopération Nord-Sud,
  • la coopération Sud-Sud et
  • la coopération triangulaire.

L’Afrique participe non seulement à la coopération Nord-Sud traditionnelle, mais également à la coopération Sud-Sud et triangulaire, en particulier avec les économies émergentes à savoir :

  • les pays du monde arabe,
  • les « BRICS » (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud),
  • la Corée du Sud et
  • la Turquie.

Le Bureau du Conseiller spécial pour l'Afrique reconnaît l’importance de ces partenariats pour l'amélioration et de la consolidation dela croissance du continent. Dans l’optique de permettre aux pays africains de bénéficier du partage d’expérience, de l’assistance technique et de la coopération des autres pays en développement et émergents, il encourage et soutient l’organisation de forums sur la coopération Sud-Sud et triangulaire.

Dans le cadre de sa mission,le Bureau a publié deux rapports :

Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD)

Le Bureau du Conseiller spécial pour l’Afrique :

  • encourage la coopération internationale dans le but d’améliorer la paix, la sécurité et le développement de l’Afrique, et
  • apporte son soutien aux différents forums de coopération, et plus particulièrement les forums Sud-Sud.

Le Bureau du Conseiller spécial pour l’Afrique est par exemple l’un des cinq coorganisateurs de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD) lancée en 1993 pour promouvoir le développement, la paix et la sécurité en Afrique en renforçant la coopération et les partenariats multilatéraux avec le Japon. Les autres organisateurs sont :

En plus de la coopération traditionnelle, TICAD encourage également activement la coopération Sud-Sud et triangulaire.

De nombreux partenaires bilatéraux et multilatéraux participent à TICAD dans le respect de ses principes directeurs d’« appropriation » par les Africains de leur processus de développement et de « partenariat » international avec tous les acteurs concernés.

Nouvelles formes de soutien

Le Bureau du Conseiller spécial pour l'Afrique encourage les partenaires de développement de l’Afrique à étendre leur appui de différentes manières, entre autres par :  

  • les investissements directs étrangers,
  • l'aide financière et technique accrue,
  • la libéralisation des échanges,
  • l'augmentation des financements de crédits garantis et
  • le soutien aux petites et moyennes entreprises, entre autres.

«  Réaffirmons notre attachement aux initiatives novatrices en matière de coopération Sud-Sud qui rendent possibles le partage de la prospérité, le développement durable et la dignité pour tous. »

-- Message du Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, à l'occasion de la Journée des Nations Unies pour la coopération Sud-Sud 2014