Mécanisme des Nations Unies chargé d’assurer le suivi des engagements pris en faveur du développement de l’Afrique

Le Mécanisme des Nations Unies chargé d’assurer le suivi des engagements pris en faveur du développement de l’Afrique a été créé par la résolution 66/293 de l’Assemblée générale adoptée le 15 octobre 2012 à la suite de la recommandation formulée dans la Déclaration politique sur les besoins de développement de l’Afrique (résolution 63/1), adoptée le 22 septembre 2008, lors de la réunion de haut niveau sur le sujet. Le Bureau du Conseiller spécial pour l'Afrique en assure le secrétariat.

Périodicité et champ d’application

Le Mécanisme a un champ d’application étendu: il assure le suivi des engagements en matière de développement pris par les pays africains et l’ensemble de leurs partenaires, y compris les nouveaux venus du Sud. Ce suivi est réalisé tous les deux ans sous l’égide de l’Assemblée générale des Nations Unies. La nature universelle de l’Assemblée générale de par la qualité des membres qui la composent confère au suivi crédibilité et légitimité.

Principe

« Nous saluons l’adoption par l’Assemblée générale du Mécanisme des Nations Unies chargé d’assurer le suivi des engagements pris en faveur du développement de l’Afrique (A/RES/66/293). C’est un pas dans le bon sens. Nous nous engageons à soutenir ce Méchanisme en appliquant les mesures mises ne place par le Bureau du Conseiller spécial pour l’Afrique. »

-- Déclaration de M. Ibrahim Assane Mayaki, Directeur général de l'Agence du Nouveau Partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), à la 69ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, 17 octobre 2014

Le Mécanisme de suivi repose sur le principe de la responsabilité mutuelle entre les pays africains et leurs partenaires pour le développement. Grâce aux consultations engagées avec un grand nombre de parties prenantes, y compris les États Membres, les organisations régionales africaines, la société civile, le secteur privé et les universitaires, les points de vue divergents exprimés sont pris en compte dans le processus de suivi.

Le UNMM was conducted in 2014. The related rapport du Secrétaire général (A/69/163)sur le premier suivi réalisé en 2014 portait sur quatre questions thématiques suivantes qui revêtent une importance capitale pour le développement de l’Afrique :

  • l’agriculture et la sécurité alimentaire;
  • le financement du développement;
  • la préservation de l’environnement et le changement climatique ainsi que  
  • la bonne gouvernance.

Impact

L’Assemblée générale s’est penchée avec optimisme sur le premier rapport du Mécanisme des Nations Unies chargé d’assurer le suivi des engagements et pris note des progrès réalisés en matière de développement sur le continent africain. Elle a toutefois mis en garde la communauté internationale contre une passivité qui pourrait conduire à une régression par rapport aux avancées enregistrées.

Le Mécanisme devrait accélérer le développement durable en Afrique en veillant à ce que « les engagements pris soient tenus ».

"I am confident in saying that, Africa is rising and Africa is ready to deliver on its promise. The international community has played a crucial role in supporting Africa’s growth and development, and this partnership remains of critical importance."

-- Son Excellence M. Sam Kutesa, Président de la 69ème session de l'Assemblée générale, Débat conjoint sur le NEPAD et la Décennie pour faire reculer le paludisme, 17 octobre 2014

Liste des principaux mécanismes de surveillance

Mécanismes de surveillance globaux

Mécanismes de surveillance spécifiques à certains secteurs

Aide publique au développement et efficacité de l’aide
Gouvernance et sécurité
Objectifs du Millénaire pour le développement
Indicateurs économiques
Mécanismes de surveillance de la société civile