Préparatifs pour la conférence TICAD-VI (26 août 2015)

« Main dans la main avec une Afrique plus dynamique »

-- Déclaration de Yokohama 2013

Photo de groupe des participants aux consultations de Yaoundé

Première réunion ministérielle de TICAD-V à Yaoundé (Cameroun) les 4 et 5 mai 2014. Photo : Ministère des affaires étrangères du Japon

Des réunions práparatoires à la Sixième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD VI) ont eu lieu à Tokyo (Japon) le 26 août 2015. TICAD-VI sera la première conférence du genre à se tenir en Afrique (plus précisément à Nairobi, Kenya).

Réunion du Secrétariat du processus de la TICAD

Les réunions préparatoires ont vu la participation des cinq organisateurs, à savoir :

  • le Gouvernement du Japon,
  • le Conseiller spécial pour l'Afrique,
  • le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD),
  • la Commission de l'Union africaine et
  • la Banque mondiale.

Comité de surveillance conjointe du processus de la TICAD

Une réunion du Comité de surveillance conjointe du processus de la TICAD s'est tenue le même jour. L'objectif de cette réunion était de revoir les documents adoptés lors de la conférence précédente, TICAD-V (2013).

Le Comité se compose de représentants :

  • du Gouvernement japonnais,
  • de l'Union africaine,
  • de l'Agence de planification et de coordination du Nouveau Partenariat pour le développement de l’Afrique (Agence du NEPAD),
  • du corps diplomatique africain à Tokyo,
  • d'organisations internationales et
  • d'autres parties prenantes.

Contexte

La première Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD I) s'est tenue en 1993 à l'initiative du Japon pour mettre en lumière le financement du développement en Afrique dans la période de l'après-guerre froide.

Plus d'informations sur le processus de la TICAD >>

« ...Les objectifs de TICAD sont ceux des Nations Unies. .... Nous devons poursuivre à bâtir sur les opportunités commerciales, les possibilités en terme d'investissements rentables et de potentiel....  »

-- Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies, dans ses remarques prononcées à l'ouverture de TICAD-V

Documents adoptés lors de TICAD-V (2013)