Le Programme décennal de renforcement des capacités de l’Union africaine

Conformément aux recommendations de la résolution A/RES/60/1 de l'Assemblée générale des Nations Unies, adoptée en 2005, le Programme décennal de renforcement des capacités de l’Union africaine a été élaboré à la suite de la Déclaration signée en 2006 par M. Kofi Annan et M. Alpha Konare, respectivement Secrétaire général des Nations Unies et Président de la Commission de l’Union africaine à l’époque.

Cette déclaration a par la suite été approuvée par l’Assemblée générale dans sa résolution 63/310 et l’Assemblée des chefs d'États et de gouvernements de l'Union africaine.

Objectifs

Le Programme décennal vise principalement à renforcer les capacités techniques et institutionnelles ainsi que la coopération entre les Nations Unies, l’Union africaine et les Communautés économiques régionales (CER). À cet égard, il met en place les bases nécessaires à l’élargissement et au renforcement des consultations et de la coopération entre ces organismes.

Il s’agit d’un programme global qui reflète les efforts consentis par les Nations Unies sur plusieurs fronts pour appuyer l'Union africaine dans divers domaines, à savoir :

  • le renforcement des institutions,
  • le développement des ressources humaines et la gestion financière,
  • la paix et la sécurité, les droits de l'homme, les questions politiques, juridiques et électorales,
  • le développement humain, culturel, social et économique et
  • la sécurité alimentaire et la protection de l’environnement.

Le Rôle du Bureau du Conseiller spécial pour l'Afrique

Le Bureau du Conseiller spécial pour l'Afrique apporte son concours à la mise en œuvre du Programme, essentiellement à travers l’Équipe spéciale interdépartementale chargée des questions relatives à l’Afrique dont il organise les réunions et dirige les débats et par le biais du Mécanisme de coordination régional pour l'Afrique. Afin de veiller à ce que l’appui des Nations Unies corresponde aux besoins particuliers du continent, le Bureau a également créé des plates-formes visant à inciter les organismes suivants à participer et à dialoguer de manière régulière :

La réunion d’information annuelle des CER à l’intention des États Membres et du système des Nations Unies constitue l’une de ces plates-formes. Organisée en marge du débat de l’Assemblée générale des Nations Unies sur le développement de l’Afrique, elle vise à favoriser et à accroître les synergies ainsi que la coopération entre les CER, d’une part, et entre ces communautés, le Système des Nations Unies et la communauté internationale, d’autre part.

La réunion d’information annuelle encourage les Communautés économiques régionales à échanger des informations sur leurs actions respectives. Elle sensibilise également la communauté internationale et le Système des Nations Unies sur les programmes de travail et les enjeux des CER, contribuant ainsi à renforcer l’appui apporté à la mise en œuvre du Programme décennal de renforcement des capacités.

Suivi des progrès réalisés

La résolution A/RES/60/1 de l’Assemblée générale adoptée en 2005, qui préconisait l’élaboration d'un Programme décennal de renforcement des capacités, a également recommandé qu’il fasse l'objet d'un suivi tous les trois ans :

  • La première procédure de suivi, réalisée en 2010, couvrait la période 2006 à 2009.
  • La deuxième, menée en 2013, a porté sur les années 2010 à 2012; il a été présenté lors de la 15e session du Mécanisme de coordination régional pour l'Afrique, tenue à Abuja au Nigéria.
  • La troisième procédure devrait avoir lieu à l’expiration du programme, fin 2016.

Impact du programme

Grâce à ce Programme et en particulier au Mécanisme de coordination régionale (MCR-Afrique), les agences et départements du Système  des Nations Unies ont apporté leur appui aux actions et initiatives de l’Union africaine visant à définir et à formuler ses priorités et stratégies afin de réaliser ses objectifs et ambitions, y compris en matière d’intégration régionale.

A travers le MCR-Afrique, les Nations Unies, partenaires de l'Union africaine, ont contribué aux cadres d'action, agendas, plans et programmes mis en œuvre en faveur du développement et de l’intégration du continent africain dans des domaines divers, tels que :

  • le développement industriel,
  • les infrastructures,
  • l’agriculture,
  • la science et la technologie,
  • les ressources humaines,
  • la gouvernance et les droits de l’homme,
  • la paix et la sécurité.

Ce mécanisme de consultation a permis également  l’appui des Nations à l’Union africaine dans les négociations qu’elle mène sur des questions d'intérêt mondial comme le commerce international avec le cycle de Doha ou les négociations sur les changements climatiques.

Par ailleurs, en étroite et pleine collaboration avec le Système des Nations unies en Afrique, l’Union africaine a conçu au cours des dix dernières années plusieurs plans d'intégration et de développement à court, moyen et long terme. Il s’agit notamment :

Le Suivi donné au Programme décennal de renforcement des capacités

Le Programme décennal de renforcement des capacités s’achève à la fin de l’année 2016. Afin d’en assurer la continuité et partant des résultats obtenus, l'ONU et l’Union africaine ont élaboré ensemble un successeur intitulé le « Programme d’intégration et de développement de l’Afrique » (connu sous l'acronyme anglais PAIDA), qui constitue le socle du partenariat renouvellé entre l’Union africaine et les Nations Unies. L’élaboration de ce partenariat a fait l’objet de consultations avec les organismes suivants :

  • les Nations Unies,
  • l’Union africaine ainsi que l’Agence de planification et de coordination du NEPAD,
  • les Communautés économiques régionales et
  • la Banque africaine de développement Lien externe au site de l'ONU.