MANDAT DU DÉBAT DU CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL CONSACRÉ À L'INTÉGRATION

L’avenir que nous voulons (A/RES/66/288

Lors de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Conférence Rio+20), les dirigeants politiques se sont engagés à "renforcer le Conseil économique et social, dans les limites du mandat que lui a confié la Charte, en tant qu’organe principal chargé du suivi intégré et coordonné des textes issus de toutes les grandes conférences et réunions au sommet organisées par les Nations Unies dans les domaines économique, social et environnemental et dans les domaines connexes" et ont salué " le rôle essentiel qu’il joue en veillant à l’intégration équilibrée des trois dimensions du développement durable". L'Assemblée générale a confirmé ce mandat dans sa résolution sur la structure et les modalités de fonctionnement du forum politique de haut niveau pour le développement durable (A/RES/67/290).

 

Examen de l’application de la résolution 61/16 de l’Assemblée générale sur le renforcement du Conseil économique et social (A/RES/68/1

Dans sa résolution relative à l'examen de l’application de sa résolution 61/16 sur le renforcement du Conseil économique et social (A/RES/68/1), l'Assemblée générale a chargé le Conseil de tenir chaque année un débat consacré à l’intégration, aux dates et selon les modalités que le Conseil aura arrêtées, dans le but principalement de réunir les contributions des États Membres, de ses organes subsidiaires, des organismes des Nations Unies et d’autres parties prenantes, et de promouvoir l’intégration équilibrée des trois dimensions du développement durable. Ce débat serait l’occasion de faire la synthèse des grandes idées du Conseil et de ses organes subsidiaires sur le thème principal et de formuler des recommandations pratiques pour y donner suite.