Encadrement des activités opérationnelles de développement

Débat consacré aux activités opérationnelles de développement - examen quadriennal complet 

George Wilfred Talbot (à droite), Représentant permanent du Guyana auprès de l’Organisation des Nations Unies et Président de la Deuxième Commission (économique et financière) à la soixante-septième session de l'Assemblée générale, s'exprime lors de la séance de la Commission consacrée à l'examen quadriennal complet des activités opérationnelles de développement du système des Nations Unies. À sa gauche, le Vice-Secrétaire général, M. Jan Eliasson. Photo ONU/ Rick Bajornas.

Chaque année, lors de son débat consacré aux activités opérationnelles de développement, le Conseil économique et social fait le point sur les politiques de l’Organisation des Nations Unies, notamment sur la mise en œuvre par l'Assemblée générale de l'examen quadriennal complet des activités opérationnelles de développement du système des Nations Unies, qui oriente les travaux des fonds et programmes de développement des Nations Unies. De nombreux organismes, tels que le Programme des Nations Unies pour le développement, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance, le Programme alimentaire mondial et ONU-Femmes, collaborent directement avec les pays du monde entier pour accomplir des progrès dans toutes les dimensions du développement durable.

Le Conseil économique et social définit les orientations générales de ces organismes en tenant compte de la complexité et de l'interdépendance de l'élimination de la pauvreté et des questions liées au développement durable et sans oublier que les interventions bien concertées sont les plus efficaces. Les conseils d'administration de chacun de ces organismes en dirigent les activités et en rendent compte au Conseil économique et social. Celui-ci leur communique des directives concernant les questions qui se posent à l'échelle du système. Cette procédure favorise la mobilisation des responsables nationaux intervenant directement dans les stratégies nationales de développement, ainsi que des représentants de l'ONU sur le terrain.

Dernièrement, en application de la résolution 2014/14, les États Membres ont demandé à ce que soit organisé un dialogue sur le positionnement du système des Nations Unies pour le développement à longue échéance dans le cadre des préparatifs de la prochaine résolution relative à l'examen quadriennal complet pour 2016-2019, afin de faire en sorte que le système ait la capacité de produire des résultats à la hauteur des ambitions du programme de développement pour l'après-2015.

Examen quadriennal complet 

Les orientations du système de développement des Nations Unies définies par le Conseil économique et social et l'Assemblée générale sont revues tous les quatre ans à l'occasion de l'examen quadriennal complet. Cette procédure permet à l'Assemblée générale d'évaluer l'efficacité, l'efficience, la cohérence et l'impact de l'aide apportée aux pays en développement pour satisfaire leurs besoins en matière de développement durable. Des directives actualisées tenant compte des résultats de cette évaluation sont ensuite publiées.

Le Secrétaire général de l'ONU dirige les préparatifs de l'examen quadriennal complet, notamment en conduisant une analyse de fond fondée sur des consultations tenues avec les gouvernements et les organismes des Nations Unies. Le dernier examen, mené en 2012, a été à l'origine de l'adoption de la résolution 67/226 de l'Assemblée générale. Il a marqué un tournant historique couronnant les efforts de coordination sans précédent de l'ensemble du système des Nations Unies.