Domaine d'intervention N°3: le suivi de la coopération pour le développement

Rizières dans un village tribal de montagne, près de Sapa, au Viet Nam. Photo ONU/ Kibae Park.

Le suivi et l'examen réguliers de la coopération pour le développement peuvent créer un climat de confiance, favoriser l’apprentissage réciproque et améliorer les résultats obtenus aux fins du développement durable. Ce processus, qui concerne de multiples dimensions et acteurs, fait partie intégrante de nombreuses initiatives locales et nationales dans le cadre desquelles les fonctionnaires sont tenus de répondre des modalités d'exécution et d'exploitation de la coopération pour le développement. Il est indispensable à la mise en place d'un climat international ouvert et sans exclusive, qui soit propice au développement et à même de répondre aux besoins des pays.

Ces dernières années, on a vu se développer des mécanismes d'examen et de suivi de la coopération en matière de développement très différents selon le contexte, aux niveaux infranational, national, régional et mondial.

Dans l'ensemble, les vecteurs clefs sont les politiques nationales d'aide, les bases de données permettant de suivre l'évolution des tendances, l'indépendance du suivi, le soutien des dirigeants politiques et la transparence des structures institutionnelles. 

Le rôle du Forum

Les mécanismes de suivi et d'examen aident les partenaires du développement à s'acquitter ensemble de leurs engagements. Le Forum recense les lacunes qui compromettent le succès des partenariats, aide à concevoir et mettre en œuvre des mécanismes de suivi et d'examen, et évalue l'efficacité des différents outils. Des études analytiques et des évaluations fondées sur des données factuelles sont régulièrement conduites pour alimenter les délibérations du Forum et servir de point de départ à d'autres rencontres organisées pour promouvoir l'utilisation des systèmes de suivi et d'examen et en améliorer la qualité.

Depuis 2009, le Forum mène enquêtes tous les deux ans sur les progrès accomplis au niveau national en matière de coopération au développement. Les résultats de ces enquêtes sont évalués dans le cadre d'études globales qui encouragent l'apprentissage et facilitent le suivi au niveau international. Des propositions concrètes sont formulées à partir des contributions des décideurs nationaux qui participent étroitement à la conduite de ces enquêtes.

Au cours des deux années de la phase préparatoire du Forum de 2016, le Forum a effectué un travail novateur d'analyse et d'orientation et organisé des débats d'orientation sur les moyens de faire progresser le suivi et l'examen de la coopération pour le développement à tous les niveaux, qui joueront un rôle essentiel dans la réalisation des ambitieuses aspirations du programme mondial de développement pour l'après -2015.