Domaine d'intervention N°1: les tendances en matière de coopération pour le développement

À Palangkaraya, la province du Kalimantan central, en Indonésie, des barrages de rétention d'eau sont posés autour des canaux pour régénérer des tourbières. Photo ONU/Mark Garten.

La coopération pour le développement aura un rôle essentiel à jouer si l'on veut mettre en œuvre un programme de développement ambitieux pour l'après-2015 dans tous les pays.

Un nouveau partenariat mondial devra à la fois accélérer les progrès réalisés et relever de nouveaux défis. La modification de la répartition géographique de la pauvreté, la montée des inégalités, la rapidité de la mondialisation, la nécessité accrue de mettre en place des approches collectives pour relever les défis mondiaux, ainsi que l'émergence de nouveaux acteurs et instruments de développement sont autant de facteurs qui ont des conséquences importantes sur la coopération pour le développement.

Il faudra mobiliser un nombre sans précédent de moyens– nationaux et internationaux, publics et privés –, transférer des technologies, mettre en commun des connaissances, renforcer les capacités et investir pour améliorer la résistance aux chocs. Tous les pays en développement pourront avoir besoin d'un soutien continu pour éliminer la pauvreté et instaurer un développement durable, mais les types d'aide varieront d'un pays à l'autre selon les stades atteints.

Le système actuel de coopération pour le développement s'est développé autour de la notion de la ligne de fracture qui diviserait le Nord du Sud, mais a beaucoup évolué tandis qu'augmentaient les contributions venant du Sud, du secteur privé, des fondations, des sociétés de la société civile et des autorités locales.

 

Le rôle du Forum

Le Forum est une source qui fait autorité pour ce qui est des travaux de recherche et des données sur les tendances existant et les progrès accomplis en matière de coopération pour le développement, ainsi que sur les rôles des différents acteurs. Fort de son analyse, il formule des directives et recommandations pour promouvoir des partenariats plus efficaces. Le Forum étudie aussi l'avenir de la coopération pour le développement et se penche, à ce titre, sur l'identité des bénéficiaires, les types et modalités de coopération à mettre en œuvre et les acteurs à mobiliser.

Tous les deux ans, le Secrétaire général de l'ONU publie, sous les auspices du Forum, un rapport sur les tendances et progrès en matière de coopération internationale pour le développement. Le Forum publie également un rapport sur la coopération internationale pour le développement, ainsi que des études thématiques et des notes d'information, en coopération avec d'éminents groupes de réflexion et experts.