23.06.2014

Débat consacré aux affaires humanitaires

Débat 2014 consacré aux affaires humanitaires 

POURQUOI? 

Le débat consacré aux affaires humanitaires est l'occasion pour les États Membres d'examiner les défis, ainsi que les progrès opérationnels et normatifs accomplis dans la mise en œuvre du programme d'action humanitaire. Organisé à New York du 23 au 25 juin 2014, il a porté sur le thème de "L’avenir des affaires humanitaires : vers une plus grande participation, coordination, interopérabilité et efficacité" et a comporté deux grandes réunions-débats de haut niveau sur les questions suivantes: a) Efficacité de l'aide humanitaire; b) Répondre aux besoins des populations dans les situations d’urgence complexes. Le débat annuel informel du Conseil économique et social sur le passage de la phase des secours à celle du développement a également été l'occasion d'examiner en détail la question de la transition. Cette réunion a essentiellement porté sur l'appui aux priorités nationales lors du passage de la phase des secours à celle du développement en termes de financement et de gestion des risques. Plus précisément, depuis 1998, le débat consacré aux affaires humanitaires occupe une place essentielle dans l'examen des activités et des questions liées au renforcement de la coordination de l'aide humanitaire fournie par l'Organisation des Nations Unies. 

AVEC QUI?

Le débat consacré aux affaires humanitaires permet aux États Membres de coopérer avec l'Organisation des Nations Unies ainsi qu'avec des organismes de développement et d'aide humanitaire extérieurs au système des Nations Unies, le secteur privé, les populations touchées et d'autres acteurs provenant de divers groupes géographiques pour faire face aux problèmes qui se posent dans le domaine humanitaire..

Réunions officielles et autres manifestations

Cette rencontre a comporté plusieurs tables rondes et concertations. [Programme officiel] Quelque 30 réunions parallèles ont par ailleurs permis aux participants de disposer d'informations à jour sur les questions humanitaires, les possibilités et les défis du moment mis en lumière par d'autres acteurs, notamment de l'aide humanitaire, ainsi que par des États Membres, le secteur privé et la société civile. Pour la deuxième fois, un salon professionnel a été organisé pour montrer en quoi les populations touchées sont les premières actrices de l'action humanitaire et comment celle-ci peut changer le cours des choses.