Réunions extraordinaires du Conseil économique et social consacrées à des situations d'urgence

Vue aérienne des ravages provoqués sur la côte Indonésienne, entre les villes de Banda Aceh et Meulaboh, par le tsunami qui a frappé l'Océan indien en 2005. Photo ONU/ Evan Schneider.

Le Conseil tient périodiquement des réunions spéciales consacrées aux situations d’urgence ou de crise liées au développement mondial afin de sensibiliser l’opinion et de servir de plateforme politique de haut niveau pour la coordination des acteurs intervenant sur certaines situations et les aider ainsi à élaborer une réponse stratégique.

Ces réunions spéciales ont permis de faire face à des urgences de santé publique mondiales, dont l’épidémie de syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) en 2003, la grippe aviaire en 2005 et la maladie à virus Ebola en 2014. Plus récemment, le Conseil a organisé, le 11 mai 2020, une réunion d’information informelle sur le thème « Unir nos forces : des solutions politiques efficaces pour lutter contre la COVID-19 ». Le Conseil a aussi tenu des réunions spéciales consacrées aux urgences liées à l’économie, telles que les crises alimentaires en Afrique en 2005 et la crise alimentaire mondiale en 2008.

Le Conseil a été le premier organe intergouvernemental à tenir une réunion spéciale rassemblant toutes les parties prenantes afin d’examiner les recommandations politiques adressées aux gouvernements sur la manière d’atténuer la crise alimentaire mondiale. Le Président de l’Assemblée générale et le Président du Conseil de sécurité ont participé à cette réunion. Le Conseil examine également de manière continue les questions liées à la cybercriminalité et à la sécurité, notamment en 2011 et en 2013. Les catastrophes naturelles, dont les inondations au Mozambique en 2000, le tsunami dans l’océan Indien en 2004, le tremblement de terre massif en Haïti en 2010, le typhon Haiyan aux Philippines en 2013, ont aussi fait l’objet de débats au Conseil afin d’attirer l’attention sur les conséquences qu’elles peuvent avoir sur le développement durable tout en faisant la promotion d’une action coordonnée en faveur des pays touchés.

La réunion spéciale du Conseil économique et social tenue en novembre 2018 sur le thème « Les chemins menant à la résilience des petits États insulaires en développement face aux changements climatiques, un programme de renforcement de la résilience orienté vers l’avenir : promesses, résultats et prochaines étapes » était axée sur les engagements pris et les résultats obtenus à ce jour dans les petits États insulaires en développement vulnérables aux chocs, dans le cadre du suivi de la réunion du Conseil sur les ouragans en 2017. Le Conseil a étudié des approches nouvelles et innovantes en matière de financement et de renforcement de la résilience aux changements climatiques. Il a convoqué une réunion sur le cyclone Idai en avril 2019, lors de laquelle un financement supplémentaire a été demandé pour répondre aux besoins urgents liés aux appels humanitaires pour les pays touchés, tout en soulignant qu’il était crucial de redoubler d’efforts dans la lutte contre les changements climatiques.