Surveillance en service

La surveillance en service des munitions permet de s’assurer que les munitions sont conformes aux normes de qualité exigées tout au long de leur cycle de vie. Comme l’a expliqué M. Adrian Wilkinson, la surveillance permet de s’assurer que « les munitions sont conformes aux normes de qualité exigées tout au long de leur cycle de vie. De ce point de vue, la qualité comprend la performance des munitions lors de leur utilisation ainsi que leur sécurité et leur stabilité pendant l’entreposage. Les propriétés chimiques, électriques, et mécaniques des munitions changent et se dégradent avec le temps, ce qui se traduit par une durée de vie limitée pour chaque munition. L’évaluation correcte de la vie d’une munition est d’une importance capitale en terme de sécurité et de coût »
Pour plus d’explications sur les exigences en terme de surveillance en service des munitions, se référer au document par Adrian Wilkinson : « Stockpile Management: Surveillance and Proof » (Conventional Ammunition in Surplus, Small Arms Survey, 2008)

Liste de contrôle relative à la surveillance en service

La liste de contrôle pour les mesures préventives générales du Protocole V comprend des questions relatives à la surveillance en service. Elles sont présentées ci-dessous :

(a) Existe-t-il une procédure et une organisation de surveillance en service pour évaluer la fiabilité et la sécurité au cours de la vie des munitions ? Pour les composants pyrotechniques ? Pour les composants électroniques ? Pour les autres composants ?
(c) Un système est-il en place pour vérifier que tous les composants pyrotechniques et explosifs à l’intérieur de la chaîne pyrotechnique de la fusée sont toujours capables d’initier le composant suivant tel que prévu ?
(d) Est-ce que l’intégrité de la chaîne pyrotechnique et explosive a été vérifiée (distance entre composants, intégrité des composants …) ?
(e) Existe-t-il une procédure pour identifier et enlever les munitions dégradées du service opérationnel (c’est à dire une inspection régulière des munitions) ?
(f) Existe-t-il une procédure pour accroitre/réduire la durée de vie en service des munitions ?
(g) En cas d’augmentation de la durée de vie opérationnelle des munitions, est-ce que les essais et analyses maintiennent le niveau de confiance précédemment exigé de la fiabilité et de la sécurité ?
(h) Existe-t-il une procédure et une organisation de Surveillance en Service pour enregistrer les conditions environnementales auxquelles les munitions ont été exposées ou dans lesquelles elles ont été testées ?

Tester

Les tests sont une étape importante des phases du « développement jusqu’à la production » de munitions et de la surveillance en service. Les tests sont le processus-clé de la vérification de la fiabilité et de la sécurité des munitions, et de la détermination de leur durée de vie. Ces tests devraient de préférence être menés sous la forme de tirs réels.

Ressources utiles concernant les tests

Allied Ammunition Safety and Suitability for Service Assessment Testing Publication – Guidance, NATO Standardization Agreement, STANAG 4629

L’exposé des États-Unis d’Amérique sur la vue d’ensemble des tests à travers le cycle de vie d’une munition, présenté lors de la Réunion d’experts de 2009 – « Overview of testing »

« Origin of Test Requirements and Passing Criteria for the Qualification and Final (Type) Qualification of Explosives », par Ken Tomasello, Michael Sharp, John Adams et Richard E. Bowen. IMEMTS Munich, Allemagne 11 – 14 octobre 2010

« Test Requirements for Primary and Booster Explosive Qualification » by Ken Tomasello » par John Adams et Michael Sharp, ISSC 2011, Las Vegas, Nevada, 8 – 12 août 2011

D’autres ressources utiles

IATG 03.10:2011, Inventory Management. UNODA. 2011

Let Us Beat Swords Into Plowshares