Assistance et coopération

Science02BWC BiotechBWC RoomL’article X de la Convention appelle à “un échange aussi large que possible d’équipement, de matières et de renseignements scientifiques et techniques ayant un rapport avec l’emploi d’agents bactériologiques (biologiques) et de toxines à des fins pacifiques.”

L’article X de la Convention a fait l’objet de discussions approfondies lors de la septième Conférence d’examen. Afin d’améliorer l’application de l’article X, la Conférence a invité les États parties à:

  • Continuer de renforcer, eu égard à leurs mandats respectifs, les organisations internationales qui travaillent sur les maladies infectieuses et les réseaux internationaux existant dans ce domaine, en particulier ceux de l’OMS, de la FAO, de l’OIE et du secrétariat de la CIPV
  • Améliorer, à tous les niveaux, la communication d’informations issues de la surveillance des maladies, y compris entre les États parties et l’OMS, la FAO, l’OIE et le secrétariat de la CIPV
  • Continuer de mettre en place des capacités nationales et régionales de surveillance, de dépistage et de diagnostic des maladies infectieuses et de lutte contre ces maladies, ainsi que d’autres menaces biologiques possibles, ou d’améliorer les capacités existantes dans ce domaine, et les invite à intégrer ces efforts dans des plans nationaux ou régionaux de gestion des situations d’urgence et des catastrophes
  • Continuer de soutenir, directement ou par l’intermédiaire d’organisations internationales, le renforcement des capacités et la recherche dans les pays ayant besoin d’aide, dans les domaines de la surveillance, du dépistage et du diagnostic des maladies infectieuses, ainsi que de la lutte contre ces maladies
  • Encourager la mise au point et la production de vaccins et de médicaments pour le traitement des maladies infectieuses par la voie d’une coopération internationale
Let Us Beat Swords Into Plowshares