Convention sur les armes bactériologiques (biologiques) ou à toxines

La Convention sur l’interdiction de la mise au point, de la fabrication et du stockage des armes bactériologiques (biologiques) ou à toxines et sur leur destruction, plus communément appelée la Convention sur les armes biologiques (CAB) ou la Convention sur les armes biologiques ou à toxines (CABT), fut ouverte à la signature en 1972 et entra en vigueur en 1975.

Elle fut le premier traité multilatéral de désarmement bannissant une catégorie entière d’armes, car les États Parties de la Convention sur les armes biologiques se sont engagés « à ne jamais, et en aucune circonstance, mettre au point, fabriquer, stocker, ni acquérir d’une manière ou d’une autre ni conserver:

1. des agents microbiologiques ou autres agents biologiques, ainsi que des toxines quels qu’en soient l’origine ou le mode de production, de types et en quantités qui ne sont pas destinés à des fins prophylactiques, de protection ou à d’autres fins pacifiques;

2. des armes, de l’équipment ou des vecteurs destinés à l’emploi de tels agents ou toxines à des fins hostiles ou dans des conflits armés.»

Elle interdit efficacement la mise au point, la fabrication, l’acquisition, le transfert, la conservation, le stockage et l’utilisation des armes biologiques et de toxine et elle constitue un élément essentiel pour la communauté internationale dans sa lutte contre la prolifération des armes de destruction massive.

Le graphique interactif ci-dessous permet une navigation rapide vers les activités en cours menées dans le cadre de la CIAB:

 

Texte de la Convention sur les armes biologiques

 

 

Quarantième anniversaire de la Convention sur les armes biologiques

La Convention sur les armes biologiques est entrée en vibueur le 26 mars 1975. Cette année marque donc le quarantième anniversaire de la Convention. Cette étape dans la vie de la Convention sera marquée par un événement commémoratif qui se tiendra dans la Salle du Conseil du Palais des Nations à Genève le 30 mars 2015, salle dans laquelle elle a été négociée il y a 40 ans. Plus d’informations ici (en anglais).

The following interactive map displays a variety of information of relevance to the BWC. The colour of each country indicates it’s status as either a State Party, Signatory, or non-State Party to the Biological Weapons Convention.

You can zoom in, zoom out and re-center the map using the tool-kit on its upper left hand side. Hovering above different countries will also reveal information about their membership status, signature, accession and/or ratification date, their regional group affiliation, and the number of BWC meetings and conferences they have attended since the entry into force of the Convention.