Bourses d’études des Nations Unies sur le désarmement

Les boursiers du programme de 2015

Conformément à la pratique établie, le Secrétaire général des Nations Unies a l’invité par une note verbale les États Membres à désigner des candidats pour le programme de bourses d’études des Nations unies sur le désarmement de 2016, comme suit :

English French

Les formulaires de candidature doivent parvenir à l’Organisation des Nations Unies le 15 avril 2016 au plus tard à l’adresse suivante:

            Le Coordinnateur,
            Programme de bourses d’études, de formation et de services consultatifs
            des Nations Unies en matière de désarmement
            Bureau des affaires de désarmement, Service de Genève
            Palais des Nations, Bureau C.113-1
          1211 Genève 10 (Suisse)

Les candidatures reçues après le 15 avril 2016 ne seront pas pris en considération.

Le programme de bourses d’études des Nations unies sur le désarmement a été créé par l’Assemblée générale à sa première session extraordinaire consacrée au désarmement en 1978.
Le Programme a pour but de favoriser l’acquisition par les fonctionnaires nationaux de connaissances spécialisées sur le désarmement et dans un plus grand nombre d’ États Membres, en particulier dans les pays en développement, et de leur permettre de participer d’une façon plus effective dans les réunions établies pour délibérer ou négocier des questions du désarmement.Mis en œuvre par le Bureau des Nations Unies des affaires de désarmement (UNODA), le programme a formé depuis sa création quelques 930 fonctionnaires de plus de 160 Etats. Un grand nombre d’entre eux occupent aujourd’hui des postes de responsabilité dans le domaine du désarmement. Initialement le programme durait six mois, mais après 1988 pour des raisons budgétaires a été réduit à dix à douze semaines. 25 bourses d’études sont offertes chaque année.

Les bourses d’études des Nations Unies sur le désarmement sont attribuées à des candidats désignés par leur gouvernement (une nomination par État, par année). La sélection des candidats se fait par le Bureau des Nations Unies des affaires de désarmement. Lors de l’examen des demandes, une attention particulière est accordée aux besoins des pays en développement, à la répartition géographique équilibrée, à la formation antérieure des candidats, aux fonctions qu’ils exercent au service de leur gouvernement et aux fins pratiques auxquelles ils entendent utiliser, lorsqu’ils reprendront leurs fonctions, les connaissances et l’expérience qu’ils auront acquises.

Le programme est structuré en trois segments :

  • le premier segment du Programme se déroule à Genève et vise avant tout à exposer les boursiers aux négociations multilatérales sur le désarmement entrepris par la Conférence du désarmement ou au sein des régimes des différents traités dans le domaine de désarmement. Le segment comprends un cycle de conférences par des hauts représentants des États membres de la Conférence du désarmement, sur les questions en cours de négociation à la Conférence. Les boursiers ont aussi la possibilité de participer à toute autre réunion intergouvernementale sur le désarmement qui pourrait se tenir à Genève en ce moment.
  • le deuxième segment du Programme comprend des visites d’étude aux organisations intergouvernementales pertinentes dans le domaine du désarmement situées à la Haie et Vienne, ainsi qu’aux États membres, à leur invitation. Un certain nombre d’États membres de l’ONU a accueilli les boursiers au cours des années : Bulgarie, Tchécoslovaquie, Chine, Finlande, France, l’ancienne République démocratique allemande, Allemagne, Hongrie, Japon, Roumanie, Suède, l’Union des républiques socialistes soviétiques, et les États-Unis d’Amérique. En 2015, l’Allemagne, la Chine, le Kazakhstan, le Japon et les États-Unis d’Amérique ont invité les boursiers pour une visite d’étude. Ces visites d’étude ont aidé les boursiers à obtenir une vision claire sur les priorités et les politiques nationales dans le domaine du désarmement et le contrôle sur les armements.
  • le troisième segment du programme, qui se tient au siège de l’Organisation des Nations Unies à New York, se compose d’un deuxième cycle de conférences données par des membres des délégations nationales et des haut responsables des Nations Unies, sur l’ordre du jour de la première commission de l’Assemblée générale.

En les aidant à développer une expertise et une meilleure compréhension des problèmes du désarmement et de la sécurité internationale, le programme des bourses de l’Organisation des Nations Unies sur le désarmement a contribué au processus de délibérations et négociations sur le désarmement. Le programme a permis à des anciens boursiers à participer plus efficacement aux efforts régionaux et internationaux et, en créant un réseau informel couvrant les diverses régions du monde, à coopérer d’une façon constructive dans la poursuite des objectifs d’un désarmement effective.Haut de page

Let Us Beat Swords Into Plowshares