Stages - FAQ

 

1. Candidature | 2. Conditions à remplir | 3. Nationalité | 4. Visa |

5. Déroulement du stage | 6. Durée du stage | 7. Logement | 

8. Désistement | 9. Aide financière | 10. Documents | 11. Emploi

 

 

1. Candidature

 

Q : Combien de stagiaires les services linguistiques accueillent-ils chaque année ?

R : Les services linguistiques accueillent entre un et six stagiaires par session, sachant qu’il y a généralement deux sessions de deux à six mois par an.


Q : Quand faut-il envoyer sa candidature ? 

R : L'avis de stage est généralement publié plusieurs mois avant la date de début du stage; le délai de dépôt des candidatures varie mais peut être assez court.


Q : Puis-je postuler après la date limite de dépôt des candidatures ?

R : Aucune candidature ne sera acceptée après la date limite.


Q : Serai-je informé(e) de la réception de ma candidature ?

R : Oui. Un accusé de réception sera automatiquement envoyé à l’adresse électronique que vous aurez indiquée dans votre dossier de candidature. En tout, vous recevrez trois courriels de confirmation : au moment de votre inscription sur Inspira, de la création de votre notice personnelle et de l'envoi de votre candidature. Si vous ne recevez pas d'accusé de réception dans les 24 heures suivant l'envoi de votre candidature, il se peut que celle-ci n’ait pas été reçue. Dans ce cas, veuillez vous connecter à Inspira. À la rubrique « Mes candidatures », vérifiez si votre candidature a été enregistrée. Si tel n’est pas le cas, renvoyez-la.


Q : Un CV suffit-il pour poser sa candidature ? Quels documents dois-je fournir ?

R : La procédure de candidature est la même pour un stage que pour un emploi. Vous ne devez pas envoyer de CV. Voir la rubrique « Comment poser sa candidature ? ».


Q : Dois-je joindre des lettres de recommandations à ma candidature ?

R : Non.


Q : Dois-je contacter l’ONU pour connaître le statut de ma candidature ? 

R : Non, ne contactez pas l’ONU. Vous serez informé(e) de la suite donnée à votre candidature dès que la procédure de sélection sera terminée. Cette dernière pourra prendre plus ou moins de temps selon les cas.


Q : À quel moment serai-je avisé(e) de la suite donnée à ma candidature ? 

R : Le plus souvent, les candidates et candidats retenus sont informés environ deux mois avant le début du stage.


Q : Puis-je postuler à plusieurs stages en même temps ?

R : Oui. Vous pouvez poser votre candidature pour des stages offerts dans différents lieux d’affectation (New York, Genève, Nairobi, Vienne) et dans différents services (traduction, édition, rédaction de procès-verbaux, interprétation), pourvu que vous remplissiez les conditions requises. Vous devrez alors postuler séparément pour chaque stage.


Q : Si je ne suis pas sélectionné(e), puis-je postuler de nouveau par la suite ?

R : Oui. Si vous remplissez toujours les conditions requises, vous pouvez postuler à d’autres stages, en faisant acte de candidature séparément pour chacun d’eux. Vous pouvez vous servir d’une candidature précédente comme modèle, mais il est déconseillé de soumettre une notice personnelle absolument identique pour briguer des postes différents, y compris des stages. Exercez votre esprit critique et demandez-vous comment améliorer votre dossier pour augmenter vos chances d’être retenu(e).


 

2. Conditions à remplir

 

Q : Puis-je présenter ma candidature si je suis étudiant(e) en premier, deuxième ou troisième cycle, voire titulaire d’un diplôme ?

R : Pour présenter sa candidature au programme de stages de l’Organisation, tout(e) candidat(e) doit remplir l’un des critères suivants :

  1. Suivre des études universitaires de deuxième ou de troisième cycle (préparation d’un master ou équivalent, études doctorales et post-doctorales);
  2. Être inscrit(e) en dernière année d’un cursus de premier cycle universitaire (niveau licence ou équivalent au minimum);
  3. Être titulaire d’un diplôme universitaire (licence, master, doctorat ou équivalent) et, le cas échéant, commencer le stage dans un délai d’un an à compter de l’obtention de son diplôme.

La durée des programmes de licence peut être de trois, quatre ou cinq ans selon les systèmes d’enseignement des différents pays. Les étudiants et étudiantes de premier cycle ne peuvent déposer leur candidature que s’ils ou elles sont inscrits en dernière année de leur cursus, indépendamment de la durée totale de ce dernier.


Q : J'ai déjà terminé mes études. Puis-je présenter ma candidature ?

R : Oui, à condition que vous soyez diplômé(e) depuis moins d’un an au début du stage.


Q : Mon stage me permettra-t-il d'accumuler des crédits pour mon cursus ?

R : Renseignez-vous auprès de votre université ou de votre école.


Q : Quels types de compétences recherchez-vous ?

R : Les candidats et candidates doivent bien évidemment avoir de bonnes aptitudes linguistiques et techniques (en traduction, édition, interprétation), mais également des qualités relationnelles, une attitude positive, un intérêt pour l’actualité internationale, une bonne culture générale et de solides compétences informatiques.


Q : Qu’entendez-vous par « langue principale » ?

R : À l’ONU, on entend généralement par « langue principale » la langue dans laquelle une personne a suivi ses études supérieures et obtenu un diplôme. En dehors de l’Organisation, les spécialistes des langues emploient le plus souvent le terme « langue principale » pour désigner leur « langue cible », celle qu’ils manient dans leurs tâches quotidiennes.


Q : Une attestation de stage me sera-t-elle délivrée ?

R : Oui, les stagiaires reçoivent à l'issue de leur stage une attestation mentionnant les dates du stage et le service auquel ils ont été affectés.


 

3. Nationalité

 

Q : Je suis ressortissant(e) d’un État non membre de l’ONU, puis-je postuler à un stage ?

R : Oui.


Q : Existe-t-il un quota de candidats par nationalité ?

R : Non. Cela étant, la politique de l’Assemblée générale veut qu’à qualifications égales, la préférence soit donnée aux candidats ou candidates originaires de pays en développement et de pays sous-représentés ou non représentés à l’ONU.


 

4. Demande de visa

 

Q : Quel type de visa dois-je demander pour faire un stage au Siège de l'ONU ?

R : Pour faire un stage à l’ONU, vous devez avoir un visa valide pour entrer et séjourner aux États-Unis en tant que stagiaire (et non comme touriste). Chaque stagiaire doit obtenir un visa G-4, à moins d’être déjà titulaire d’un visa F-1 ou G. Le Service administratif facilitera la procédure de visa après avoir reçu le formulaire approprié dûment rempli du candidat ou de la candidate, ainsi que l’acceptation de l’offre de stage. Tous les frais liés au visa (voyage, documentation) doivent être pris en charge par le candidat ou la candidate. Renseignez-vous au sujet des obligations et de la procédure de visa G-4 auprès de l’ambassade ou du consulat des États-Unis de votre pays de résidence avant d’accepter une offre.


 

5Déroulement du stage

 

Q : En quoi consistera mon travail ?

R : Tout dépend du service auquel vous serez affecté(e) et de la période à laquelle vous ferez votre stage.


Q : À quelle date mon stage commencera-t-il ?

R : Les candidats et candidates sélectionnés recevront une offre de stage contenant tous les renseignements nécessaires (dates du stage, service, nom du responsable, etc.).


Q : Mon travail sera-t-il évalué durant mon stage ?

R : Oui. Le personnel de l’ONU encadre les stagiaires et évalue leur travail.


Q : Bénéficierai-je d’une formation ?

R : Les stagiaires sont formés aux outils et aux ressources utilisés dans le service où ils font leur stage, mais ne reçoivent pas de formation théorique en traduction ou en interprétation. En revanche, l'édition et la rédaction de procès-verbaux ou de comptes rendus analytiques étant des activités plus rares, une formation est dispensée à celles et ceux qui sont amenés à s'acquitter de ces tâches. Toutes les activités de formation sont axées sur la pratique.


 

6. Durée du stage

 

Q : Quelles sont les durées minimale et maximale d’un stage ?

R : Les stages proposés durent généralement deux mois mais ils peuvent durer jusqu’à six mois.


Q : Puis-je effectuer un stage d’un mois ?

R : Non. La durée minimale d’un stage est de deux mois.


Q : Est-il possible de faire un stage à temps partiel ?

R :  Non. Les stages se déroulent uniquement à temps complet. Dans des cas exceptionnels, un temps partiel peut être convenu avec le bureau concerné au-delà de la durée minimale de deux mois.


Q : Puis-je différer mon stage ?

R : Non. L’offre de stage n’est valable que pour la période proposée. Si vous déclinez cette offre, il vous faudra postuler pour un autre stage comme n’importe quel(le) autre candidat(e).


Q : Quelle est la procédure à suivre pour prolonger ma période de stage ?

R : Pendant leur stage, les stagiaires peuvent demander une prolongation à leur superviseur. Celui-ci transmet alors la demande au Service administratif, qui l'examine puis informe les stagiaires et leur superviseur de sa décision. Les stagiaires doivent avoir un visa qui couvre la période supplémentaire et rester inscrits dans un cursus de deuxième cycle pendant toute la durée de celle-ci. Ils peuvent également s’entendre avec leur superviseur sur une période supérieure à deux mois (six mois au maximum) avant le début du stage.


 

7. Logement

 

Q : L’ONU offre-t-elle une aide financière ou une autre forme d’aide au logement ?

R : Il n'y a aucun soutien financier ou logistique pour le logement. 


Q : L’ONU aide-t-elle à trouver un logement ?

R : Non, les stagiaires doivent trouver un logement par eux-mêmes.


Q : Combien coûte un logement à New York ?

R : Tout dépend du type de logement : la location d’un studio coûte en moyenne entre 800 et 2 000 dollars par mois; pour séjourner dans une auberge de jeunesse (YMCA/YWCA), il faut compter environ 1 400 dollars par mois.


Q : L’ONU offre-t-elle une allocation-logement aux stagiaires ?

R : Non


 

8. Désistement

 

Q : Quelle est la procédure à suivre pour décliner une offre de stage ?

R : Les candidats et candidates sélectionnés doivent faire savoir au responsable s’ils acceptent ou non l’offre de stage au plus tard une semaine après réception de l’offre écrite.


 

9. Aide financière

 

Q : Quel budget prévoir pour un stage à New York ?

R : Il faut prévoir environ 2 500 dollars par mois pour couvrir le logement, les repas et les autres dépenses.


Q : Puis-je obtenir une aide financière de l’ONU ?

R : Malheureusement, l’ONU n’est pas en mesure d’offrir une aide financière aux stagiaires. Tous les frais liés au stage sont à la charge des stagiaires ou de l’établissement qui les parraine.


Q : Les stagiaires peuvent-ils travailler à temps partiel pour financer leur séjour à New York ?

R : Non. Le visa délivré aux stagiaires ne leur permet pas d’avoir un emploi rémunéré aux États-Unis.


Q : Les stagiaires bénéficient-ils de réductions ?

R : À New York, les stagiaires bénéficient de réductions et d’avantages divers : visite gratuite du Secrétariat de l’ONU, entrée gratuite au MOMA, réductions dans certains restaurants. Des informations à ce sujet leur seront communiquées à leur arrivée.


 

10. Documents

 

Q : Quels documents dois-je fournir au service qui m’accueillera ?

R : Vous devez envoyer :

  • La lettre de confirmation et l’accord de stage dûment signés (au plus tard une semaine après réception);
  • Un certificat de bonne santé;
  • Une attestation d’assurance maladie valable pendant toute la durée du stage dans le pays dans lequel il sera effectué;
  • Une preuve de votre inscription dans un établissement d’enseignement supérieur ou de l’obtention d’un diplôme.

Q : Qu’est-ce que le certificat de bonne santé ?

R : Le certificat de bonne santé est un document médical attestant que vous êtes en bonne santé. Il peut être présenté dans le format et la langue de votre choix.


Q : Dois-je souscrire une assurance maladie ?

R : Oui. Vous devez souscrire une assurance maladie couvrant vos frais médicaux dans le pays dans lequel vous effectuerez votre stage.


 

11. Emploi

 

Q : Quelles sont les perspectives d’emploi à l’ONU à l’issue du stage ?

R : Les stagiaires ne doivent pas s’attendre à être embauchés par l’ONU. Toutefois, nombre d’anciens stagiaires ont été reçus à un concours de recrutement et travaillent aujourd’hui pour l’Organisation. D’autres ont réussi des tests et travaillent comme indépendants pour l’ONU.


Q : Existe-t-il des restrictions au recrutement d’anciens stagiaires ?

R : Selon les règles en vigueur, les stagiaires ne peuvent postuler ou être nommés à un poste d’administrateur pendant les six mois qui suivent la fin de leur stage.


Q : Comment obtenir un emploi dans les services linguistiques après mon stage ?

R : Les postes d’administrateur débutant faisant l’objet d’un recrutement externe sont pourvus à l’issue de concours qui sont organisés par chaque service linguistique en fonction des besoins (généralement tous les 2 à 3 ans). Pour en savoir plus à ce sujet, consultez la page Comment devenir linguiste à l'ONU du présent portail ou la page Concours de recrutement à des postes linguistiques du portail des carrières de l’ONU. Par ailleurs, les services linguistiques organisent des tests afin de recruter des indépendants et des temporaires. Les stagiaires dont le travail a donné satisfaction peuvent être invités à passer ces tests.