La Journée internationale des peuples autochtones du monde

 

Commémoration virtuelle le 9 août 2022

(09h00-11h00 HNE/heure de New York)

Lien pour rejoindre : https://us02web.zoom.us/j/81206090975

 

La Journée internationale des peuples autochtones du monde est célébrée dans le monde entier le 9 août. Elle marque la date de la session inaugurale du Groupe de travail sur les populations autochtones en 1982. Le Département des affaires économiques et sociales (DESA) organise une commémoration virtuelle de la Journée internationale de 9h à 11h (heure de New York) le mardi 9 août 2022, portant sur le thème de cette année : « Le rôle des femmes autochtones dans la préservation et la transmission des savoirs traditionnels ». Les peuples autochtones, les États membres, les entités des Nations Unies, la société civile et le public sont tous invités.

 

Contexte

Les femmes autochtones sont les piliers de leurs communautés et jouent un rôle incontournable dans la préservation et la transmission des connaissances traditionnelles. Elles animent la communauté en tant que gardiennes des ressources naturelles et des connaissances scientifiques. De nombreuses femmes autochtones prennent également la tête de la défense des terres et des territoires et défendent les droits collectifs des peuples autochtones dans le monde entier.

L’importance des connaissances traditionnelles des peuples autochtones est reconnue : “Bien avant le développement de la science moderne, qui est assez jeune, les peuples autochtones ont développé leurs façons de savoir pour survivre et aussi des idées sur les significations, les objectifs et les valeurs.” Comme l’a noté le Rapporteur spécial sur les peuples autochtones, le terme « connaissances scientifiques » est également utilisé pour souligner que les connaissances traditionnelles sont contemporaines et dynamiques, et de valeur égale à d’autres types de connaissances.

Les consultations internationales facilitées conjointement par l’UNESCO et le Conseil interne de la science (ICSU) stipulent que « les connaissances traditionnelles sont un ensemble cumulatif de connaissances, de savoir-faire, de pratiques et de représentations entretenues et développées par des peuples ayant une longue histoire d’interaction avec l’environnement naturel. Ces ensembles sophistiqués de compréhensions, d’interprétations et de significations font partie intégrante d’un complexe culturel qui englobe la langue, les systèmes de dénomination et de classification, les pratiques d’utilisation des ressources, les rituels, la spiritualité et les visions du monde.

Cependant, malgré le rôle crucial que jouent les femmes autochtones dans leurs communautés en tant que soutiens de famille, gardiennes, gardiennes du savoir, dirigeantes et défenseures des droits de l’homme, elles souffrent souvent de niveaux croisés de discrimination fondée sur le sexe, la classe, l’ethnie et le statut socio-économique. Leur droit à l’autodétermination, à l’autonomie gouvernementale et au contrôle des ressources et des terres ancestrales a été violé au fil des siècles.

 

Des progrès modestes mais significatifs ont été réalisés par les femmes autochtones dans les processus décisionnels de certaines communautés. Ce sont des leaders aux niveaux local et national et se tiennent en première ligne pour défendre leurs terres, leurs cultures et leurs communautés. La réalité, cependant, demeure que les femmes autochtones sont largement sous-représentées, affectées négativement de manière disproportionnée par les décisions prises en leur nom, et sont trop souvent victimes de multiples expressions de discrimination et de violence.

 

Date : mardi 9 août de 9h à 11h (Heure de New York)

Format : La commémoration de la Journée internationale des peuples autochtones se tiendra virtuellement. Plus de détails seront publiés sur nos comptes de médias sociaux bientôt. Il y aura une interprétation simultanée en anglais-espagnol et vice versa. Il n’y aura pas d’interprétation en français.

La commémoration virtuelle comprendra un segment de dialogue avec des conférenciers invités. Les conférenciers partageront leurs connaissances et expérience de leurs communautés autochtones dans la préservation, la réactivation, la rétention et la transmission des connaissances traditionnelles dans divers domaines d’activités communautaires, y compris les solutions climatiques efficaces et durables, l’utilisation des langues autochtones, et la culture et l’identité.

Participants : Les peuples autochtones, les États membres, les agences, fonds et programmes des Nations Unies, la société civile et le grand public sont tous invités à y assister.