sdsd

Commission de la Condition de la Femme et l’Autonomisation des Femmes Autochtones – 15 Mars 2017

sdsdLa Commission de la Condition de la Femme aura lieu au Siège de l’Organisation des Nations Unies à New York du 13 au 24 mars 2017.

Thème prioritaire: L’autonomisation économique des femmes dans un monde du travail en mutation
Thème de l’examen: Défis et réalisations dans la mise en œuvre des Objectifs du Millénaire pour le développement des femmes et des filles (conclusions concertées de la cinquante-huitième session)
Problématique émergente / Domaine d’intervention: L’autonomisation des femmes autochtones

La Commission a identifié l’autonomisation des femmes autochtones comme la question émergente / domaine prioritaire pour sa 61e session en 2017 à l’occasion du 10e anniversaire de la Déclaration des Nations Unies sur les Droits des Peuples Autochtones, répondant aux préoccupations des femmes autochtones refletees dans les recommendations de l’Instance Permanente sur les Questions Autochtones (2015) et le Document Final de la Conférence Mondiale sur les Peuples Autochtones de 2014.

La réunion de trois heures sur le thème émergent / thème principal «L’autonomisation des femmes autochtones» se tiendra le mercredi 15 mars 2017 (10h00 – 13h00).

Pour plus d’informations cliquez ici >>> (en Anglais)

Informations générales sur cette réalisation:

En réponse aux préoccupations des femmes autochtones, reflétées dans les recommandations de l’Instance Permanente sur les Questions Autochtones, le thème spécial de la troisième session du Forum en 2004 a été celui des femmes autochtones. Au fil des ans, l’Instance Permanente a adopté plus de 150 recommandations se rapportant directement à la situation des femmes autochtones et abordant un large éventail de questions, notamment l’éducation, la culture, la santé, les droits de l’homme, l’environnement et le développement, les conflits et la participation politique. (Voir le rapport E/C.19/2015/2, paragraphes 7, 8 12 et 13)

En conséquence, les États Membres ont invité la Commission de la Condition de la Femme à examiner, dans le Document Final de la Conférence Mondiale de 2014 (A/RES/69/2, par. 19), l’autonomisation des femmes autochtones comme thème de leurs futures sessions , «Nous invitons également la Commission de la Condition de la Femme à examiner la question de l’autonomisation des femmes autochtones lors d’une prochaine session».

Dans son suivi, l’Instance Permanente à sa quatorzième session (2015) a recommandé plus précisément une année spécifique de veiller à ce que l’autonomisation des femmes autochtones soit examinée par la CCF en recommandant que «la Commission de la Condition de la Femme considere l’autonomisation des femmes autochtones comme un thème prioritaire de sa soixante et unième session, en 2017, à l’occasion du dixième anniversaire de l’adoption de la Déclaration des Nations Unies “(paragraphe 43 de la note E/2015/43).

Suite à la recommandation du Forum et aux efforts concertés déployés par son Secrétariat et les organisations de femmes autochtones, plusieurs actions ont été menées en 2016 et en particulier lors de la 60e session de la CCF pour donner suite aux recommandations. Il a notamment organisé des réunions d’information pour le Président du Bureau de la CSW, le Groupe des Amis des Peuples Autochtones et organisé des événements parallèles durant la 60e session de la Commission.

La Commission a finalement décidé dans sa résolution E/RES/2016/3 sur son programme de travail pluriannuel d’inclure un paragraphe du préambule intitulé «Rappelant l’invitation adressée à la Commission de la Condition de la Femme d’examiner la question de l’autonomisation des femmes autochtones comme il est indiqué au paragraphe 19 de la résolution 69/2 de l’Assemblée Générale en date du 22 Septembre 2014, et reconnaissant l’intention de placer cette question à l’ordre du jour de sa soixante et unième session ». À sa soixantième session, en Mars 2016, la CCF a ensuite décidé de considérer l’autonomisation des femmes autochtones comme un domaine prioritaire / question émergente lors de sa 61e session en 2017.

Se félicitant de ce paragraphe, le Forum, dans sa recommandation 36 (en 2016), visait à faire en sorte que l’autonomisation des femmes autochtones fasse l’objet d’une attention particulière: «L’Instance Permanente se félicite de l’intention de la Commission de la Condition de la Femme de faire de la question de l’autonomisation des femmes autochtones un domaine d’intervention de sa soixante et unième session qui se tiendra en 2017. Le Forum invite le Bureau de la Commission à envisager d’organiser une session d’une demi-journée sur cette question … “ Cette demande a eté satisfaite. Le programme de travail proposé par la CCF (E/CN.6/2017/1 / Add.1) pour la 61e session inclut le thème “Accroître les droits des femmes autochtones” en tant que domaine prioritaire / question émergente. La session sera en outre couverte par une session d’une demi-journée pendant la semaine de haut niveau de la CCF. Les membres du Forum et le RS sont invités ainsi que les femmes autochtones.

Se félicitant de ce paragraphe, la recommandation 36 du rapport de la quinzième session de l’UNPFII vise à faire en sorte que l’autonomisation des femmes autochtones soit essentiellement traitée comme un domaine prioritaire: «L’Instance Permanente se félicite de l’intention de la Commission de la Condition de la Femme de l’autonomisation des femmes autochtones, un domaine d’intervention de sa soixante et unième session qui se tiendra en 2017. L’Instance invite le Bureau de la Commission à envisager d’organiser une session d’une demi-journée sur la question … “