Actualités

Le Forum des Nations Unies sur les données étudie comment améliorer et moderniser les systèmes statistiques nationaux

Alors que la communauté statistique est confrontée à une série de défis avec la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030, il est impératif de moderniser et d’améliorer les capacités et de coopérer à un niveau véritablement mondial, a déclaré lundi un haut responsable de l’ONU lors d’un forum d’experts au Cap, en Afrique du Sud.

« Pour réussir, il faut que toutes les groupes représentés dans cette salle remplissent leur rôle et trouvent des moyens de travailler ensemble et de créer des partenariats et des synergies », a déclaré Wu Hongbo, Secrétaire général adjoint de l’ONU aux affaires économiques et sociales, à la session d’ouverture du Forum mondial des Nations Unies sur les données.

M. Wu a souligné que des données exactes, fiables et détaillées sont essentielles pour atteindre les 17 objectifs du Programme de développement durable à l’horizon 2030 qui ont été adoptés lors d’un sommet des Nations Unies en septembre 2015.

« Ce Forum a lieu à un moment crucial pour renforcer les capacités en termes de données et de statistiques dans le monde. Nous avons entamé la deuxième année de mise en œuvre du Programme 2030, un programme qui guidera les efforts de développement international et les politiques nationales d’ici 2030 », a ajouté le Secrétaire général adjoint.

En particulier, les bureaux nationaux de statistique ont un rôle clé à jouer, et il est donc, selon lui, essentiel de renforcer les capacités statistiques nationales dans les pays où les ressources financières et humaines en matière de statistiques manquent.

Outre la séance plénière d’ouverture intitulée ‘Exploiter le pouvoir des données pour le développement durable’, la journée de lundi incluait des sessions sur les grandes innovations en matière de données; la visualisation des données et des tableaux de bord pour soutenir le Programme 2030; les initiatives récentes visant à améliorer les capacités en matière de statistiques sur les migrations et les réfugiés; et l’intégration des droits de l’homme dans la collecte et la diffusion des données.

Source: Centre d’actualités de l’ONU

Suivez-nous