Actualités

Le premier rapport de suivi de mise en œuvre des ODD confirme l’ampleur des défis à relever

Le premier rapport d’étape sur la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD), présenté mercredi aux journalistes, confirme les défis qui attendent la communauté internationale dans la mise en œuvre des 17 objectifs du Programme à l’horizon 2030, adopté par les Etats membres en septembre 2015.

« Nous avons là l’opportunité de mettre véritablement le monde sur une trajectoire durable afin de ne laisser personne de côté », a déclaré le Sous-Secrétaire général à la coordination des politiques et aux affaires interorganisations, Thomas Gass, lors d’une conférence de presse au siège de l’ONU, à New York, durant laquelle il a présenté le rapport.

Ce document, fondé sur les chiffres officiels fournis par le Groupe d’experts des Nations Unies et de l’extérieur chargé des indicateurs relatifs aux ODD, sera publié chaque année afin de réaliser un suivi de la mise en œuvre et de la progression des ODD, a précisé M. Gass.

Concernant les données contenues dans le rapport, le Sous-Secrétaire général a souligné qu’environ une personne sur huit dans le monde vit encore dans l’extrême pauvreté et que près de 800 millions de personnes souffrent de la faim.

Le rapport révèle également que les naissances de près d’un quart des enfants de moins de 5 ans ne sont toujours pas enregistrées, que 1,1 milliard de personnes vivent sans électricité et que plus de 2 milliards de personnes rencontrent des difficultés d’accès à l’eau.

La veille, mardi, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, avait présenté les grandes lignes du rapport, publié le jour même, au Forum politique de haut niveau pour le développement durable, qui se réunissait du 11 au 20 juillet au siège de l’ONU, à New York.

« Nous avons entrepris un voyage monumental et historique », avait alors déclaré le Secrétaire général aux participants.

Ce Forum, dont il s’agissait de la première session annuelle, a justement pour but d’être la plate-forme centrale des Nations Unies pour le suivi de la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et de ses 17 ODD, sous l’égide du Conseil économique et sociale des Nations Unies (ECOSOC).

A cette occasion, M. Ban avait déclaré que le rapport fournissait une évaluation précise de la situation du monde par rapport aux 17 ODD et mettait en « évidence les lacunes et les défis les plus importants ».

« Nous sommes bien partis », avait-il ajouté, tout en appelant la communauté internationale à « ne pas trouver le repos avant d’être parvenus à un monde de paix, de dignité et d’opportunité pour tous ».

Source: Centre d’actualités de l’ONU

Suivez-nous