Actualités

L’ONU lance un Plan d’action pour améliorer les données du développement durable

Le premier Forum mondial des Nations Unies sur les données s’est achevé mercredi au Cap, en Afrique du Sud, avec le lancement d’un plan mondial pour collecter de meilleures données et avec de nouvelles idées et solutions pour renforcer la collaboration dans ce domaine.

Le ‘Plan d’action mondial du Cap pour les données du développement durable’, qui sera formellement adopté par les pays lors de la réunion de la Commission statistique de l’ONU en mars de cette année, a été préparé avec les contributions de la communauté statistique mondiale et d’experts des données.

« Le Forum mondial des Nations Unies sur les données est l’endroit idéal pour lancer ce Plan d’action et rassembler tous les acteurs majeurs », a déclaré le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires économiques et sociales, Wu Hongbo, lors d’une conférence de presse. « Afin de mettre en œuvre le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et construire un avenir meilleur pour les gens partout dans le monde, il est essentiel d’avoir des données précises, fiables et détaillées ».

Lors du Forum qui a duré quatre jours, l’agence ONU-Femmes et ses partenaires ont notamment plaidé pour le comblement des écarts entre les hommes et les femmes s’agissant des données.

Avec seulement 41% des pays produisant régulièrement des données sur la violence à l’égard des femmes et seulement 13% des pays disposant d’un budget dédié aux statistiques sur les questions liées au genre, le Forum a été l’occasion de discuter comment combler ces lacunes.

« Les statistiques sur le genre sont essentielles pour établir les priorités, planifier les interventions et évaluer leur impact », a déclaré la Directrice de la division chargée des politiques à ONU-Femmes, Purna Sen, lors d’une table ronde. « Elles peuvent pointer du doigt les inégalités et jeter un coup de projecteur sur les femmes et les filles qui sont laissées de côté ».

ONU-Femmes a lancé une initiative intitulée « Faire en sorte que chaque femme et chaque fille compte », avec pour objectif de procéder à des changements radicaux en matière de disponibilité, d’accès et d’utilisation des données sur le genre.

L’initiative encourage à intégrer les questions de parité hommes-femmes dans les stratégies nationales de production de statistiques et à élaborer des plans nationaux pour déterminer des objectifs et des indicateurs du développement durable liés au genre.

Source: Centre d’actualités de l’ONU

Suivez-nous