Actualités

La Commission statistique de l’ONU adopte des indicateurs de mesure du développement durable

A l’issue de sa 47ème session, qui a lieu du 8 au 11 mars au siège de l’Organisation à New York, la Commission statistique de l’ONU a adopté vendredi un cadre global d’indicateurs de mesure, qui permettra de rendre compte des progrès réalisés dans la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD).

L’ODD N°17 du Programme de développement durable à l’horizon 2030, adopté en septembre 2015 par les Etats membres, appelle en effet d’ici 2020 à « améliorer la création de capacités en faveur des pays en voie de développement, y compris les PMD [pays les moins développés] et les PEID [petits États insulaires en développement], afin d’augmenter de manière significative la disponibilité de données de qualité, pertinentes et fiables, ventilées par revenus, genre, âge, race, ethnicités, statut migratoire, incapacités, location géographique, et autres caractéristiques pouvant être pertinentes dans le contexte national ».

Pour répondre à cet appel et définir de nouvelles méthodes d’acquisition et d’intégration des données, capables de mesurer fidèlement les progrès réalisés dans la poursuite des ODD, un groupe d’experts inter-agences a été créé en juin 2015.

A l’issue de sa 47ème session, la Commission statistique de l’ONU a adopté la proposition finale du groupe d’experts inter-agences concernant un cadre global d’indicateurs de mesure des progrès réalisés dans la mise en œuvre des ODD, a indiqué un communiqué de presse rendu public par la Commission.

« Achever la définition du cadre d’indicateurs n’est bien sûr pas une fin en soi – au contraire, c’est le commencement », a souligné le Secrétaire général adjoint de l’ONU aux affaires économiques et sociales, Wu Hongbo, dans une allocution lue par le Secrétaire général adjoint chargé du développement et de la coopération économiques, Lenni Montiel, lors de la 47ème session de la Commission.

M. Wu a toutefois estimé que des améliorations seront à apporter à ce cadre d’indicateurs de haute qualité au fil du temps et au grès de l’accumulation des connaissances ainsi que des nouveaux outils et sources de données qui deviendront disponibles.

La Commission de statistique présentera ultérieurement ce cadre global d’indicateurs au Conseil économique et social (ECOSOC) et à l’Assemblée générale de l’ONU pour son adoption définitive.

Source: Centre d’actualités de l’ONU

Suivez-nous