Actualités

Une réunion à l’ONU discute de la mise en oeuvre complète de la Convention sur les droits des personnes handicapées

L’ONU a accueilli mardi une réunion intergouvernementale rassemblant un large éventail de parties prenantes avec pour objectif d’assurer la mise en œuvre intégrale d’un traité historique sur les droits des personnes handicapées.

La Convention sur les droits des personnes handicapées « est l’un des traités les plus progressistes en matière de droits de l’homme », a déclaré Georgi Panayotov, le Représentant permanent de la Bulgarie auprès de l’ONU et le président de la dixième session de la Conférence des États parties à la Convention, lors d’une conférence de presse au siège de l’ONU à New York.

« C’est le début de la deuxième décennie de la Convention. Au cours de la première décennie, elle a vu une ratification presque universelle [et maintenant] nous devons parvenir à une ratification universelle », a déclaré pour sa part Theresia Degener, présidente du Comité des droits des personnes handicapées, un groupe d’experts indépendants des droits de l’homme des Nations Unies qui surveillent la mise en œuvre de la Convention par les États parties.

Il est extrêmement important d’assurer le respect de ces normes afin que les personnes handicapées ne subissent pas de discriminations et participent pleinement à la société où elles vivent, a-t-elle souligné.

Dans le même ordre d’idées, Collin Allen, le Président de l’Alliance internationale pour les personnes handicapées, a exprimé sa détermination, au nom des organisations de personnes handicapées, à collaborer avec les gouvernements et les États parties sur la mise en œuvre de la Convention.

« Nous voulons veiller à ce que les personnes handicapées soient entendues et, surtout, impliquées afin que nous ayons une participation significative et une inclusion complète», a-t-il déclaré, assisté par un interprète de la langue des signes.

Organisée sous le thème de « L’inclusion et la pleine participation des personnes handicapées et de leurs organisations représentatives dans la mise en œuvre de la Convention », la présente session de la Conférence des États parties examinera également comment répondre à l’impact des multiples discriminations affectant les personnes handicapées et comment promouvoir leur participation à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD).

Elle cherchera également à assurer l’inclusion et la pleine participation des personnes handicapées à l’action humanitaire, ainsi qu’à promouvoir un développement urbain inclusif.

Source: Centre d’actualités de l’ONU

Suivez-nous