Actualités

Un nouveau site Internet met en exergue les outils pour renforcer les capacités de développement durable

“Lors de l’adoption de l’Agenda 2030 pour le développement durable en septembre dernier, la demande pour l’utilisation d’outils de modélisation visant à aider les gouvernements nationaux à adapter leurs plans ou politiques aux objectifs de développement durable a augmenté”, a déclaré Lenni Montiel, Sous-Secrétaire général chargé du développement économique du DAES-ONU. “Dans cet esprit, nous lançons aujourd’hui le site Internet Outils de Modélisation pour les Politiques de Développement Durable,” a-t-il dit, en présentant la nouvelle plate-forme lors d’un atelier au siège de l’ONU à New York.

“Le site Internet est une plate-forme pour rendre largement accessibles les outils de modélisation utilisés dans nos projets de développement de capacités”, a expliqué M. Montiel. “En faisant cela, nous visons à renforcer les capacités collectives afin de continuer à fournir un soutien aux Etats-membres de l’ONU dans l’évaluation des différentes actions envisageables en matière de politiques intégrées, conformément au cadre de l’Agenda 2030”.

La nouvelle plate-forme Web interactive développée par la Division de l’analyse des politiques de développement du DAES de l’ONU, la Division du développement durable en étroite collaboration avec d’autres partenaires, et supportée par le Bureau de l’informatique et des communications des Nations Unies, contient divers outils pour aider les pays dans l’élaboration des politiques et des stratégies pour aider à mettre en œuvre l’Agenda 2030 pour le développement durable et ses 17 objectifs de développement durable (ODD).

Sur le nouveau site, sont présentés des modèles économiques pour évaluer les multiples impacts économiques des politiques et des chocs ; des modèles qui retracent les effets des politiques sur l’inclusion sociale et la pauvreté ; des modèles qui montrent la relation entre l’eau, l’énergie, l’utilisation des terres et le climat ; comment l’utilisation de l’eau doit être considérée à l’avance lors de la conception des politiques énergétiques ; et qui simulent l’accès universel à l’électricité d’ici 2030, avec l’option de la technologie la moins coûteuse dans 44 pays africains.

L’intention de la plate-forme et les différents modèles qu’elle mettra en exergue, est d’aider à améliorer les capacités dans les pays, d’informer les politiques de développement, et d’aider à préparer des stratégies de développement transformatives, qui en fin de compte contribueront à éradiquer la pauvreté, stopper la montée des inégalités, éviter le changement climatique, et lutter contre les violations des limites de l’environnement.

Suivez-nous