Actualités

Nouveau rapport sur la mondialisation: Trois grandes tendances qui devraient avoir un impact sur notre avenir

La mondialisation a eu un impact sur les personnes et les communautés à travers le monde et a influencé de manière significative le développement durable. Alimentée par des changements technologiques rapides et une mobilité accrue des biens, des services, des capitaux et de la main-d’œuvre, la mondialisation a profondément modifié les économies, les sociétés et l’environnement naturel au cours des dernières décennies, et a rendu notre monde plus interconnecté que jamais.

Ces tendances ont présenté une multitude d’opportunités. La mondialisation et une interdépendance économique accrue ont accompagné – et facilité – une croissance économique rapide dans de nombreux pays et régions, faisant passer le PIB mondial d’environ 50 000 milliards de dollars américains en 2000 à 75 000 milliards de dollars en 2016. Toutefois, la mondialisation a également présenté d’importants défis, notamment une répartition inégale de ses avantages et coûts.

“Pour garantir que la mondialisation puisse être utilisée pour soutenir la croissance économique inclusive et le développement durable, il est essentiel d’analyser le système actuel et les tendances émergentes pour concevoir des solutions basées sur les politiques”, a déclaré Liu Zhenmin, Secrétaire général adjoint du DAES de l’ONU, lors de la présentation du nouveau rapport du Secrétaire général intitulé “Tenir les promesses de la mondialisation: promouvoir le développement durable dans un monde interconnecté”.

S’exprimant devant la Deuxième Commission de l’Assemblée générale des Nations Unies le 13 octobre 2017, M. Liu a souligné trois grandes tendances liées à la mondialisation: “Les changements dans la production et les marchés du travail; les progrès rapides de la technologie; et le changement climatique.” Ces tendances devraient façonner et influencer notre avenir.

La première grande tendance se rapporte à l’impact que les changements de production ont eu sur les marchés du travail, notamment à travers l’externalisation et la mécanisation, qui ont provoqué des pertes d’emplois, en particulier dans les secteurs manufacturiers. Ces tendances sur les marchés du travail sont associées à des taux plus élevés d’inégalité des revenus, une inegalité qui a augmenté dans plusieurs pays à travers le monde.

La deuxième grande tendance est étroitement liée à la première, car elle concerne le développement rapide et l’avancement des nouvelles technologies, y compris dans l’information, les communications et l’intelligence artificielle, qui ont également affecté le monde du travail. Bien que ces innovations puissent agir comme des catalyseurs du développement durable, les pays qui n’y ont pas accès risquent d’être laissés pour compte.

La mondialisation et ses effets sur le changement climatique constituent la troisième grande tendance émergente. Le rapport souligne que de nombreuses tendances étroitement liées à la mondialisation, notamment l’activité économique, les changements de mode de vie et l’urbanisation, ont toutes un impact sur notre environnement et pourraient contribuer au changement climatique.

“Le rapport du Secrétaire général souligne que la mondialisation peut être un puissant moteur de croissance économique, mais pour parvenir à un développement durable, la mondialisation doit fonctionner pour tous”, a déclaré M. Liu, soulignant que “les accords mondiaux peuvent jouer un rôle clé dans le renforcement des avantages de la mondialisation. “

Suivez-nous