Actualités

Ebola : l’ONU veut aider les pays durement affectés par l’épidémie à se relever

A l’occasion d’une réunion du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) consacrée au redressement des pays d’Afrique de l’Ouest affectés par l’épidémie d’Ebola, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a appelé vendredi la communauté internationale à se mobiliser pour aider ces pays à retrouver le chemin du développement.

« L’impact économique et social est large et profond. Il durera beaucoup plus longtemps que l’épidémie elle-même. Les trois pays les plus affectés ont connu d’importants reculs en matière de développement », a déclaré M. Ban dans un discours.

« Avant l’épidémie d’Ebola, les économies de Guinée, du Libéria et de la Sierra Leone étaient dynamiques et en croissance. Maintenant, elles sont faibles et stagnantes. Les revenus ont baissé. Les prix ont augmenté. Les marchés sont vides, les gens ont faim », a-t-il ajouté. « C’est pourquoi il faut que commencions à concentrer nos efforts sur le redressement alors que nous nous efforçons de mettre fin à l’épidémie d’Ebola. »

Le chef de l’ONU a estimé qu’il fallait construire des systèmes de santé capables de répondre aux urgences sanitaires et de supporter des chocs tels que celui d’Ebola. Il a aussi estimé que la communauté scientifique internationale devait consacrer davantage de ressources pour trouver des traitements et des remèdes aux maladies qui surviennent dans des pays en développement.

Selon M. Ban, une « réponse coordonnée globale », comparable à celle mise en place pour mettre fin à l’épidémie, est nécessaire pour atténuer les conséquences de l’épidémie dans les trois pays les plus touchés.

« Aujourd’hui, prenons la résolution de faire tout notre possible pour aider les gouvernements des pays affectés à se relever et à sortir de cette crise d’Ebola plus forts et plus résistants », a conclu le Secrétaire général.

 

Source: Centre d’actualités de l’ONU

 

 

Suivez-nous