Actualités

Le Forum des Nations Unies fixe un objectif historique pour augmenter les forêts du monde de 120 millions d’hectares d’ici 2030

Les pays sont parvenus à un accord vendredi dernier sur un plan qui permettrait d’améliorer sensiblement les perspectives sur les forêts du monde, y compris un objectif qui permettrait d’étendre les forêts du monde de 120 millions d’hectares en 2030 (une superficie d’ à peu près la taille de l’Afrique du Sud).

Cet accord, sur le tout premier Plan stratégique des Nations Unies pour les forêts, a été élaboré lors d’une session extraordinaire du Forum des Nations Unies sur les forêts et prévoit une vision ambitieuse des forêts mondiales en 2030. Le plan comporte six principaux objectifs forestiers mondiaux et objectifs associés a atteindre d’ici 2030, qui sont volontaires et universels.

Les forêts couvrent actuellement 30% de la superficie de la terre, soit près de 4 milliards d’hectares. Les forêts gérées durablement sont des écosystèmes sains, productifs, résilients et renouvelables qui fournissent des biens et des services essentiels aux populations du monde entier. Environ 1,6 milliard de personnes – soit 25% de la population mondiale – dépendent des forêts pour leur subsistance, leurs moyens de survie, leur emploi et leurs revenus.

« Reconnaissant les contributions vitales des forêts aux populations, à la planète et à la prospérité, le plan stratégique prévoit une augmentation de la superficie forestière de 3% à l’échelle mondiale d’ici 2030, ce qui représente une augmentation de 120 millions d’hectares, plus du double de la taille de la France,» a déclaré Hans Hoogeveen, co-président du groupe de travail qui a élaboré le Plan stratégique des Nations Unies pour les forêts pour 2017-2030.

Depuis 1992, les forêts jouent un rôle de premier plan dans les politiques et les programmes politiques internationaux. Jusqu’à présent, la communauté mondiale mettait l’accent sur l’inversion et la réduction de la déforestation et de la dégradation des forêts.

«Cet accord visant à fixer un objectif mondial pour l’accroissement de la superficie forestière mondiale d’ici 2030 représente une décision audacieuse et novatrice de la part des 197 États membres du Forum des Nations Unies sur les forêts», a déclaré Manoel Sobral Filho, directeur du Forum des Nations Unies sur les forêts. «Le Plan stratégique des Nations Unies pour les forêts s’inspire de la vision de l’Agenda 2030 et reconnaît que le véritable changement exige une action collective décisive, au sein et au-delà du système des Nations Unies».

Il a ajouté que le Plan envisage un monde où les forêts sont «gérées durablement, contribuent au développement durable et procurent des avantages économiques, sociaux, environnementaux et culturels aux générations actuelles et futures».

Les forêts fournissent des biens tels que le bois, les aliments, le carburant, les fibres, le fourrage et d’autres produits non ligneux. Elles fournissent une gamme de services écosystémiques, allant de la conservation des sols, des terres, de l’eau et de la biodiversité à l’atténuation et l’adaptation au changement climatique, de l’air pur à la réduction des risques de catastrophes naturelles telles que les inondations, les glissements de terrain, les sécheresses et les tempêtes de poussière et de sable.

Le plan établit un cadre d’action pour protéger les écosystèmes terrestres les plus productifs du monde et pour faire face aux menaces et défis clés. La mission principale du Plan est de promouvoir la gestion durable des forêts et de souligner la contribution des forêts à l’Agenda pour le développement durable de 2030, notamment en renforçant la coopération et l’engagement politique à tous les niveaux.

Suivez-nous