Actualités

La gestion durable des forêts est cruciale pour éradiquer la pauvreté

A l’ouverture du Forum de l’ONU sur les forêts lundi à New York, le Vice-Secrétaire général Jan Eliasson a appelé à une gestion durable des forêts dont dépendent 1,6 milliard de personnes à travers le monde pour subvenir à leurs besoins.

Ce forum, qui va se dérouler pendant deux semaines, doit aboutir à un Arrangement international sur les forêts renforcé. Ces discussions interviennent alors que la communauté internationale doit adopter en septembre des objectifs de développement durable pour l’après-2015.

« La gestion durable des forêts, en partenariat avec ceux qui vivent dans les régions forestières, sera déterminant pour réaliser notre ambition d’éradiquer la pauvreté sous toutes ses formes », a dit M. Eliasson dans un discours.

Environ 1,6 milliard de personnes, soit plus d’un quart de la population mondiale, dépendent des ressources de la forêt pour leur subsistance. Environ 1,2 milliard de gens se servent des arbres sur les exploitations agricoles pour produire de la nourriture et obtenir une source de revenus.

Selon l’ONU, dans le contexte des changements climatiques, la gestion durable des forêts et l’utilisation responsable des produits de la forêt représentent le système de capture et de stockage du carbone naturel le plus efficace et le plus compétitif en termes de prix.

Jan Eliasson a estimé qu’il fallait être ambitieux en termes de financement afin de respecter les engagements concernant les forêts. Il a souligné qu’il fallait également s’assurer que les systèmes de gouvernance s’attaquent aux pratiques destructrices et à la déforestation illégale.

Le Vice-Secrétaire général a également estimé qu’une plus large participation des communautés locales et autochtones était nécessaire alors que beaucoup d’entre elles ont des connaissances cruciales concernant les forêts. Enfin, il a jugé qu’il fallait partager de manière équitable les bénéfices tirés des forêts et des produits de la forêt.

« Un Arrangement international sur les forêts plus fort fournira une feuille de route permettant de répondre à ces défis, afin que les ressources de la forêt à travers le monde puissent répondre aux besoins des gens en matière de produits et services forestiers, aujourd’hui et dans le futur », a-t-il dit.

 

Source: Centre d’actualités de l’ONU

Suivez-nous