Actualités

Ban Ki-moon appelle à investir davantage en faveur de l’égalité des sexes

A l’occasion d’un évènement organisé à Addis-Abeba par ONU Femmes et la Banque mondiale dans le cadre de la Conférence sur le financement du développement, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a souligné la nécessité d’investir davantage en faveur de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes.

Vingt ans après l’adoption par 189 gouvernements de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing, une feuille de route établissant la marche à suivre pour la réalisation des droits de la femme, M. Ban a déploré le manque d’investissements financiers en faveur de l’égalité des sexes.

« Nous savons que les lacunes qui persistent sur la question de l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes dans le monde ont été un obstacle à la pleine réalisation de chacun des objectifs du Millénaire pour le développement [OMD] », a regretté le Secrétaire général.

Cette question, a-t-il ajouté, a fait l’objet de nombreuses négociations durant l’élaboration du programme d’action qui doit être adopté dans la capitale éthiopienne à l’issue de la Conférence.

L’un des objectifs de développement durable (ODD numéro 5) qui devraient être adoptés en septembre à New York – et que le programme d’action d’Addis-Abeba permettra de financer – lui est également consacré, a poursuivi M. Ban.

« Actuellement, moins de 10% de l’aide publique au développement est allouée aux femmes », a par ailleurs regretté M. Ban, ajoutant que de nombreux programmes d’autonomisation des femmes ne sont pas financés.

Le Secrétaire général a recommandé aux Etats de réduire leurs dépenses militaires et de renforcer leurs mécanismes de control fiscal pour être en mesure d’allouer des ressources supplémentaires au financement de programmes en faveur de l’égalité des sexes.

M. Ban a également insisté sur rôle que doit jouer le secteur privé dans la création d’emplois décents pour les femmes, la mise en œuvre de l’égalité des salaires entre hommes et femmes, et la promotion du leadership des femmes.

« L’égalité et la participation économique des femmes sont bonnes pour les affaires », a déclaré M. Ban, tout en insistant sur la nécessité d’adopter un programme de financement du développement à la hauteur de l’ambition des futurs ODD sur cette question.

 

Source: Centre d’actualités de l’ONU

Suivez-nous