Le Conseil de sécurité renouvelle le mandat de la FNUOD dans le Golan

Une base de la FNUOD, sur les hauteurs du Golan syrien. Photo: UNDOF

27 juin 2013 – « Il ne devrait y avoir aucune activité militaire des Forces armées arabes syriennes, ni des groupes d'opposition armés dans la zone de séparation », a souligné, jeudi matin, le Conseil de sécurité en décidant de renouveler le mandat de la Force des Nations Unies chargée d'observer le désengagement (FNUOD) pour une période de six mois, soit jusqu'au 31 décembre 2013.

Par sa résolution 2108 (2013), adoptée à l'unanimité de ses 15 membres, le Conseil a ainsi prié instamment les États Membres de « signifier clairement aux groupes d'opposition armés présents dans la zone d'opérations de la FNUOD qu'ils doivent cesser toute activité susceptible de mettre en danger les soldats de la paix et d'accorder au personnel des Nations Unies la liberté dont il a besoin pour s'acquitter de son mandat en toute sécurité ».

À cet égard, il a fait sienne la recommandation du Secrétaire général tendant « à mettre en œuvre des mesures supplémentaires d'atténuation des risques en vue de renforcer les capacités de défense de la Force ».

Le Conseil de sécurité a également prié le Secrétaire général « de veiller à donner à la Force les moyens de s'acquitter de son mandat et à améliorer sa capacité à le faire en toute sécurité ».

Depuis quelques mois, les Casques bleus de la FNUOD ont été confrontés à des risques sécuritaires croissants, en raison du conflit en Syrie. Le 11 juin, deux Casques bleus ont ainsi été blessés lors d'affrontements dans la zone. En mai, quatre Casques bleus avaient été enlevés puis relâchés. Dans le même temps, l'Autriche a décidé de retirer ses troupes de la FNUOD, une décision regrettée par le Secrétaire général le 6 juin dernier.

En vertu de la résolution qu'il a adoptée ce matin, le Conseil appelle aussi les parties concernées –Israël et la République arabe syrienne- à « mettre immédiatement en œuvre sa résolution 338 (1973) du 22 octobre 1973 », et insiste sur la nécessité de renforcer la sûreté et la sécurité du personnel de la FNUOD, y compris celui du Groupe d'observateurs au Golan.

LA FNUOD avait été créée en mai 1974 pour superviser le cessez-le-feu prévu par la résolution 338 (1973) du Conseil de sécurité et l'accord de désengagement entre les forces syriennes et israéliennes du 31 mai 1974.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Ban demande la prorogation et le renforcement de la FNUOD dans le Golan en Syrie