Les membres du Conseil de sécurité condamnent fermement l'attaque perpétrée à Benghazi en Libye

Le Conseil de sécurité des Nations Unies. Photo ONU/JC McIlwaine

14 mai 2013 – Dans une déclaration lue à la presse mardi par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de mai, Kodjo Menan, du Togo, les quinze membres du Conseil de sécurité ont vigoureusement condamné l'attaque qui a frappé Benghazi le 13 mai après-midi, faisant plusieurs victimes et de nombreux blessés. Ils expriment leurs plus sincères condoléances aux familles des victimes, ainsi qu'au peuple et au gouvernement de la Libye.

Les membres du Conseil réaffirment en outre que le terrorisme, sous toutes ses formes et manifestations, constitue l'une des menaces les plus graves contre la paix et la sécurité et que tous les actes de terrorisme, quels qu'ils soient, sont criminels et injustifiables, quels qu'en soient les motivations, l'époque et les auteurs. Ils rappellent également qu'il faut combattre par tous les moyens, dans le respect de la Charte des Nations Unies et du droit international, les menaces que les actes de terrorisme font peser sur la paix et la sécurité internationales.

Les membres du Conseil rappellent l'engagement durable qu'a pris la communauté internationale d'accompagner la Libye dans sa transition vers une démocratie apaisée et prospère. Dans une déclaration à la presse lue le 23 avril dernier, les membres du Conseil avaient condamné dans les termes les plus énergiques l'attentat terroriste perpétré contre l'ambassade de France à Tripoli, qui avait fait plusieurs victimes et causé des dégâts considérables


News Tracker: autres dépêches sur la question

La Mission des Nations Unies en Libye condamne fermement l'attaque perpétrée à Benghazi à proximité d'un hôpital.

En savoir plus





Coup de projecteur