Le HCR et le PAM ensemble pour apporter une assistance aux réfugiés centrafricains en RDC

Des enfants déplacés par les violences en République centrafricaine participent à une classe en plein air dans un camp. Photo: HCR/D. Mbaiorem

8 mars 2013 – Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et le Programme Alimentaire Mondial (PAM) ont annoncé vendredi jeudi qu'ils joignaient leurs forces pour prêter assistance à près de 20.000 Centrafricains ayant fui leur pays pour se réfugier en République démocratique du Congo (RDC) après la reprise des combats entre les rebelles du Séléka et l'armée régulière centrafricaine depuis décembre 2012.

« Un nombre important de ces réfugiés sont des femmes et des enfants en état de malnutrition », a indiqué le Directeur du PAM en RDC, Martin Ohlsen. « Ils ne peuvent subvenir à leurs besoins de base, notamment alimentaires, et n'ont aucune source de revenus. De plus, ils sont accueillis par des communautés locales qui ont elles mêmes très peu de ressources ».

Les réfugiés, jusqu'à présent hébergés par des familles d'accueil à Gbadolite et Mobayi-Mbongo, seront prochainement regroupés dans un camp.

« Le gouvernement congolais a mis à disposition des terres pour établir ce camp », a expliqué le Représentant régional du HCR, Stefano Severe. « Nous nous félicitons de cette décision. Les réfugiés ont besoin de protection et leur nombre est maintenant au delà des capacités d'accueil des familles autochtones. Des discussions sont en cours avec les autorités pour déterminer la meilleure façon d'apporter l'assistance dont ils ont besoin ».

En début de semaine, le PAM a acheminé jusqu'à Gbadolite 175 tonnes de nourriture pour répondre aux besoins immédiats de 22.000 personnes pour 15 jours. De son côté, le HCR a acheminé des fournitures domestiques. Ces équipements ne permettront pas cependant de couvrir tous les besoins identifiés sur le terrain.

La situation nutritionnelle des réfugiés est inquiétante avec des taux de malnutrition aiguë de 21% chez les enfants âgés de moins de 5 ans. Pour éviter que la situation ne se dégrade, le PAM a acheminé sur place 20 tonnes de produits nourriture thérapeutique prêt à l'emploi, à base de pâte d'arachide, pour traiter 3.500 enfants pendant deux mois. Le PAM fournira également des biscuits à haute valeur énergétique qui couvriront les besoins de quelque 11.000 enfants et femmes pendant six jours.

Le PAM et le HCR continuent d'apporter également une aide aux réfugiés arrivés en province Orientale. Cependant, l'accès à ces personnes est rendu très difficile par la dégradation des infrastructures routières et l'insécurité due aux activités de bandes armées dans la région.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le PAM prévoit d'élargir son aide à 2,5 millions de Syriens d'ici avril

En savoir plus





Coup de projecteur