Selon le PNUE, l'éclairage solaire hors réseau présente des bienfaits importants

Une réfugiée et sa fille se servent d'une lampe solaire. Photo: HCR/S. Nambu

20 février 2013 – Selon de nouvelles études publiées mercredi par le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), le remplacement des stocks mondiaux de lampes à kérosène, de bougies et de lampes de poche par un éclairage solaire moderne pourrait constituer une solution économique pour réduire la pollution de l'air intérieur et les risques sanitaires tout en créant de nouveaux emplois verts.

« Remplacer les 670 millions de lampes à pétrole recensées dans le monde par des sources d'éclairage fonctionnant à l'énergie solaire, plus saines et plus sûres, permettrait d'obtenir de réduire les émissions globales de carbone et les risques sanitaires liés à la pollution intérieure et de soutenir les technologies propres et la création d'emplois verts », explique le Directeur exécutif du PNUE, Achim Steiner dans un communiqué de presse.

Des évaluations conduites par le PNUE dans 80 pays révèle que le coût des investissements à consentir pour remplacer l'éclairage à base de combustibles par des systèmes d'éclairage solaire à diode électroluminescente (DEL) serait amorti en moins d'un an, et ce grâce aux économies de carburant.

Plus de 1.3 milliards de personnes vivent aujourd'hui dans le monde sans accès à l'éclairage électrique et près de 25 milliards de litres de kérosène sont utilisés chaque année pour alimenter les lampes à pétrole, ce qui représente un coût de près de 23 milliards de dollars par an pour les utilisateurs.

Selon le PNUE, si le Nigeria recourait à des solutions modernes d'éclairage hors réseau, il pourrait économiser plus de 1,4 milliard de dollars par an. Le remplacement de l'ensemble des systèmes électriques fonctionnant au kérosène, des bougies et des piles utilisées par les solutions d'éclairage hors réseau permettrait au Nigeria d'économiser l'équivalent de 17,3 millions de barils de pétrole brut par an.

Le PNUE a conclu un nouveau partenariat avec l'organisation Global Off-Grid Lighting Association (GOGLA), afin de lancer une initiative internationale pour accélérer la mise en œuvre de politiques favorables à un système d'éclairage hors réseau.

« Le nouveau partenariat du PNUE avec GOGLA renforce notre collaboration dans près de 50 pays en développement et avec les principales entreprises d'éclairage du monde. L'objectif final est de retirer du marché les ampoules incandescentes et les autres sources d'énergie inefficaces », a déclaré M. Steiner.

« Adopter des systèmes d'éclairage durables sur réseau et hors réseau pourrait permettre d'engendrer d'importantes économies à court terme ainsi que des bénéfices additionnels en matière de santé et d'environnement. Cela permettrait aussi de réaliser plus rapidement les Objectifs du Millénaire pour le Développement », a-t-il ajouté.

En savoir plus




Coup de projecteur