Le Secrétaire général s'entretient avec les dirigeants du Koweït à la veille de la conférence de donateurs sur la Syrie

Des réfugiés syriens dans un centre de distribution du HCR, dans le camp de réfugiés de Za"atri. Photo: HCR/J. Tanner

29 janvier 2013 – Le Secrétaire général Ban Ki-moon s'est entretenu mardi avec le Cheikh Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, du Koweït, ainsi qu'avec d'autres dirigeants de ce pays, à la veille de la Conférence des donateurs sur la Syrie.

« Le Secrétaire général a témoigné sa gratitude au Koweït pour le rôle important qu'il joue dans l'organisation de la conférence des donateurs qui se tiendra demain », a indiqué le porte-parole de M. Ban aux journalistes présents à New York.

La conférence espérer lever 1,5 milliards de dollars en vue de soutenir les civils touchés par le conflit au cours des six prochains mois, y compris les réfugiés se trouvant dans les pays limitrophes de la Syrie.

Outre l'Émir du Koweït, M. Ban s'est entretenu avec le Premier Ministre du pays, le Cheikh Jaber Al-Moubarak Al-Hamad Al-Sahah, et avec le Ministre des affaires étrangères du Koweït, le Cheikh Sabeh Khalid Al-Hamad Al-Sabah.

Cette réunion s'est déroulée à un moment crucial pour la Syrie, où la situation humanitaire continue de s'aggraver. Une pénurie de fonds complique la tâche des Nations Unies et de leurs partenaires dans la distribution d'une aide plus vitale que jamais alors que l'hiver est particulièrement rude. En outre, les ressources des communautés d'accueil s'amenuisent, selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Outre les personnes déracinées par le conflit, au moins 60.000 personnes, principalement des civils, ont été tuées en Syrie depuis le début du soulèvement contre le régime du Président Bachar Al-Assad début 2011.

Au cours de la réunion d'aujourd'hui, M. Ban a salué les efforts conséquents déployés par le Koweït pour soutenir les activités des Nations Unies et de la communauté internationale, en particulier au Moyen-Orient.

Hier, dans la journée, le Secrétaire général a eu une entrevue avec son homologue de la Ligue des États arabes, avec lequel il a parlé de la crise en Syrie et réitéré la nécessité de soutenir la mission de leur Représentant spécial conjoint, Lakhdar Brahimi, qui doit s'adresser au Conseil de sécurité dans la journée.

Avant de quitter Addis-Abeba pour le Koweït hier, M. Ban s'était entretenu avec le Président de la Tunisie, Mohamed Moncef Marzouki, des efforts de son gouvernement pour consolider la transition démocratique entamée il y a deux ans et faciliter la tenue des prochaines élections présidentielles et législatives. Parmi les autres sujets abordés, figuraient la crise au Sahel et au Mali et les progrès accomplis vers la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).


News Tracker: autres dépêches sur la question

Syrie : à la veille d'une conférence de donateurs, l'ONU souligne les besoins humanitaires toujours croissants

En savoir plus