Obtenez les applications mobiles gratuites

Recevez les dernières nouvelles de nous sur nos applications.

Download app from Android Download app from Apple

Soudan du Sud : Des agents de santé communautaires apportent des services essentiels aux foyers ruraux

Get monthly
e-newsletter

Soudan du Sud : Des agents de santé communautaires apportent des services essentiels aux foyers ruraux

Eliaba Anthony Amba, avec le soutien d'Amref Health Africa, éduque les gens sur les pratiques sanitaires essentielles telles que le lavage des mains, ainsi que la vaccination et la santé maternelle.
Amref Health Africa
Afrique Renouveau: 
21 Octobre 2020
Une mère et sa fille au Soudan du Sud.
UN Photo/JC McIlwaine
Une mère et sa fille au Soudan du Sud.

Eliaba Anthony Amba vit avec sa femme et ses deux enfants dans un village de Maridi, à l'ouest de Juba, la capitale du Soudan du Sud.

Producteur de maïs et de manioc, M. Amba est également promoteur de la santé à domicile (Home Health Promoter - HHP) et s'occupe de 20 ménages comptant environ 175 personnes.  Il est également handicapé, mais cela ne l'empêche pas de diffuser des messages de santé parmi les personnes vivant dans sa communauté.

Il a souligné l'importance de garder notre environnement propre et de nous laver les mains avant de manger. Nos enfants ont désormais de bonnes habitudes d'hygiène personnelle.

En tant que promoteur de la santé approuvé par son village et le chef de la région, le rôle de M. Amba est d'enseigner aux gens les pratiques de santé essentielles telles que le lavage des mains, une alimentation équilibrée et la vaccination. Il encourage également les femmes enceintes à accoucher dans les hôpitaux afin de réduire la mortalité maternelle, infantile et juvénile.

Le Soudan du Sud a l'un des taux de mortalité infantile, juvénile et maternelle les plus élevés au monde, et les promoteurs de santé communautaires comme lui jouent un rôle essentiel dans l'amélioration de l'accès à l'éducation sanitaire dans les communautés.

Les données du Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) indiquent que le taux de mortalité maternelle au Sud-Soudan s'élevait à 789 pour 100 000 naissances vivantes en 2019, tandis que les taux de mortalité néonatale et des moins de cinq ans s'élevaient respectivement à 39 et 96 pour 1 000 naissances vivantes, selon le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF).

Home Health Promoter Eliaba Anthony Amba (right) speaks with Bennet Khamis.
Le promoteur de la santé à domicile Eliaba Anthony Amba (à droite) s'entretient avec Bennet Khamis.

La formation que M. Amba a reçue d'organisations telles que Amref Health Africa au Sud-Soudan avec le soutien du ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ) et de la société pharmaceutique GlaxoSmithKline (GSK) lui a permis, ainsi qu'à d'autres promoteurs de la santé, d'acquérir des compétences et des connaissances pour éduquer les gens sur les mesures de prévention des maladies telles que le lavage des mains, l'assainissement et l'hygiène, l'allaitement maternel exclusif, entre autres pratiques.

"J'ai beaucoup appris de cette formation. On nous a enseigné différentes approches pour transmettre les messages de santé de manière appropriée à la communauté", dit M. Amba.

Son travail est évident et apprécié par sa communauté.

Bennet Khamis, père de six enfants et agriculteur dans la région, a vu le fruit du travail de M. Amba. Avant son intervention, les enfants de M. Bennet tombaient souvent malades, le plus souvent de la malaria ou de la diarrhée. Toutefois, grâce à une information adéquate sur la manière de lutter contre ces maladies, les enfants ne tombent plus aussi régulièrement malades.  

"Eliaba Amba a beaucoup aidé ma famille. Avant, je dépensais beaucoup d'argent pour soigner mes enfants parce qu'ils tombaient souvent malades. Il nous a rendu visite et nous a appris les mesures à prendre pour prévenir certaines de ces maladies", a déclaré M. Bennet.

En outre, il a enseigné à la famille Bennet les bonnes pratiques d'hygiène.

"Il a souligné l'importance de garder notre environnement propre et de nous laver les mains également avant de manger. Nos enfants ont maintenant de bonnes habitudes d'hygiène personnelle", a déclaré M. Bennet, ajoutant que chaque fois que M. Amba leur rend visite, il parle avec toute la famille.  "Nous sommes assis ensemble comme dans une école. J'aime ses leçons ; c'est un bon professeur qui a changé nos vies".

Autres articles