Obtenez les applications mobiles gratuites

Recevez les dernières nouvelles de nous sur nos applications.

Download app from Android Download app from Apple

Une femme Casque bleu du Zimbabwe nominée pour le « prix Défense de l’égalité des genres »

Get monthly
e-newsletter

Une femme Casque bleu du Zimbabwe nominée pour le « prix Défense de l’égalité des genres »

Afrique Renouveau: 
24 Mai 2022

Le major Winnet Zharare, du Zimbabwe, qui vient d’achever son service d’observatrice militaire à la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS), recevra, ce jeudi 26 mai, des mains du Secrétaire général de l’ONU, António Guterres,  le « prix Défense de l’égalité des genres » pour 2021, au cours d’une cérémonie marquant la Journée internationale des Casques bleus.

 Major Winnet Zharare
Major Winnet Zharare

Âgée de 39 ans, le major Winnet Zharare a travaillé à Bentiu, au Soudan du Sud, entre 2021 et 2022.

Créé en 2016 par les Nations Unies le « prix Défense de l’égalité des genres » rend hommage au dévouement et aux efforts d’un Casque bleu, nominé par les chefs et les commandants des forces des opérations de paix de l’ONU, dans la promotion des principes de la résolution 1325 (2000) du Conseil de sécurité relative au programme « femmes, paix et sécurité », a précisé le Département des opérations de paix des Nations Unies dans un communiqué de presse.

« Le major Zharare est un exemple et une pionnière.  Elle a montré dans son travail le rôle précieux que les femmes jouent dans le rétablissement de la confiance, le plaidoyer pour le changement et l’édification de la paix », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU. « Son exemple montre que nous avons tout à gagner de la présence renforcée des femmes autour des tables où se prennent les décisions ainsi que de l’égalité des genres dans les opérations de paix ».

Le major Zharare a exprimé sa gratitude et sa fierté d’avoir été nominée pour un prix « qui est une motivation pour maintenir son élan vers l’égalité des genres ». « Mes parents nous ont offert l’égalité des chances entre frères et sœurs.  Je crois donc que cette égalité doit être offerte aux hommes et aux femmes dans les aspects de la vie », a-t-elle dit. 

Elle a été déployée à la MINUSS au mois de novembre 2020. Pendant ses 17 mois de service, elle a plaidé pour l’égalité des genres et la participation des femmes, dans ses propres rangs, auprès de ses homologues sud-soudanais et dans les communautés hôtes. 

Fonctionnaire de l’information en chef au Bureau de la MINUSS à Bentiu, elle a contribué à faire en sorte que les patrouilles comptent des femmes et des hommes pour améliorer les efforts de protection mais aussi pour rétablir la confiance entre les communautés hôtes et la Mission.

Ses efforts ont aussi contribué à augmenter les données ventilées par sexe pour que les préoccupations soulevées par les femmes et les filles sud-soudanaises aient l’attention qu’elles méritent. 

Plaidant pour l’égalité des genres et la participation des femmes dans un environnement où elles sont traditionnellement exclues de la prise de décisions, elle a encouragé les autorités civiles et militaires ainsi que les représentants des communautés à impliquer les hommes et les femmes dans les réunions avec l’ONU.  Son assiduité et son talent diplomatique lui ont rapidement valu la confiance des commandants militaires nationaux qui lui demandaient systématiquement conseil sur les questions liées à la protection et aux droits des femmes.  Pendant ses patrouilles et ses nombreuses initiatives de rapprochement avec les communautés, le major Zharare a, avec succès, encouragé les hommes et les femmes à travailler ensemble dans l’agriculture et la construction de digues autour de la ville de Bentiu pour atténuer les pénuries alimentaires et prévenir d’autres déplacements de population.

À propos de la lauréate

Elle est la première Casque bleu du Zimbabwe à recevoir ce prix prestigieux.

Née à Mhondoro, au Zimbabwe, dans une famille de cinq filles et deux garçons, le major Winnet Zharare a appris de ses parents qu’aucun rôle n’est attribué d’office à qui que ce soit à la maison.  Elle a commencé sa carrière militaire en 2006 comme deuxième lieutenant et a été déployée comme commandant de peloton d’infanterie et infirmière-major à Mutare.  En 2009, elle est entrée au corps logistique et a terminé son cours pour officiers d’état-major subalternes à l’École d’état-major du Zimbabwe et celui de commandants de bataillon à la All-Arms Battle School, en 2014.

Le major Zharare a ensuite travaillé comme officier de protocole de 2015 à 2019, après avoir été désignée pour un déploiement à la MINUSS comme observatrice militaire à Bentiu, au Soudan du Sud, où elle a été fonctionnaire de l’information en chef, officier chargée de la formation et point focal sur le genre. Son service s’étant achevé en avril de cette année, elle est de retour dans son pays.

Le « prix Défense de l’égalité des genres » s’appuie sur les principes de la résolution 1325 (2000) du Conseil de sécurité et des résolutions suivantes sur le programme « femmes, paix et sécurité ».

La résolution appelle tous les acteurs à intégrer la perspective genre dans tous les aspects du maintien et de la consolidation de la paix et à assurer la participation des femmes dans les processus politiques et de paix. Ces textes appellent aussi à la protection des femmes contre la violence sexuelle liée au conflit, à la prévention de ce fléau et à l’élargissement du rôle et de la contribution des femmes dans les opérations de l’ONU, y compris comme Casques bleus.