Obtenez les applications mobiles gratuites

Recevez les dernières nouvelles de nous sur nos applications.

Download app from Android Download app from Apple

Au Malawi, les jeunes mères acquièrent l'indépendance financière nécessaire pour soutenir leur famille

Get monthly
e-newsletter

Au Malawi, les jeunes mères acquièrent l'indépendance financière nécessaire pour soutenir leur famille

Afrique Renouveau: 
26 Mai 2022
Jacqueline Nantawa travaille dans son entreprise de groupe de couture au Malawi.
Spotlight Initiative/Luke Tembo
Jacqueline Nantawa travaille dans son entreprise de groupe de couture au Malawi.

En grandissant, Jacqueline Nantawa, qui a maintenant 20 ans, a toujours rêvé de terminer ses études. Elle vient de la région de Group Village Headman Sowani à Machinga, un district du sud du Malawi.

"Je voulais faire des études et aider ma communauté, je voulais vraiment étudier dur et devenir enseignante ou infirmière", dit Mme Nantawa.

Malheureusement, ce rêve s'est brisé lorsqu'elle est tombée enceinte alors qu'elle était encore étudiante en deuxième année dans une école secondaire communautaire locale. Jacqueline a abandonné l'école à cause de la pression de ses parents et de ses camarades, et parce qu'elle pensait que s'installer avec le père de son bébé serait la meilleure chose à faire. Cependant, le père de l'enfant, un jeune homme d'affaires, l'a abandonnée et a refusé de la soutenir, elle et l'enfant.

"J'ai été abandonnée à moi-même. Je ne pouvais pas me permettre les commodités de base." - Jacqueline Nantawa, 20

"La vie était dure. L'homme qui m'a mise enceinte n'a jamais jugé bon de s'occuper de moi et du bébé. J'ai été abandonnée à moi-même", raconte Mme Nantawa. "Je ne pouvais pas me permettre les commodités de base et je regrettais d'avoir eu une liaison avec un homme au départ."

Mme Nantawa avait du mal à joindre les deux bouts quand elle a été identifiée par des organisations communautaires travaillant avec la Commission catholique de développement du Malawi-CADECOM dans le cadre de l'initiative Spotlight. Elle a été choisie pour participer aux activités d'autonomisation économique des femmes qui ont lieu dans sa région.

Mme Nantawa et d'autres femmes et filles ont été confiées à un artisan local qui leur a appris les bases de la couture. Elles ont ensuite été inscrites à un cours de couture de deux semaines à l'Andiamo Technical College, un centre de formation professionnelle.

"Le jour où j'ai appris que je faisais partie des femmes et des filles qui allaient suivre une formation en couture a été l'un des meilleurs jours de ma vie. Je savais qu'avec les compétences acquises, je serais capable de subvenir aux besoins de mon enfant," dit Mme Nantawa.

Elle dirige maintenant une entreprise de groupe de couture avec d'autres femmes et filles de sa région. Elle est aussi membre du groupe d'épargne et de crédit du village (VSL), où elle et d'autres femmes peuvent épargner et emprunter de l'argent sous forme de fonds renouvelable. Cela a aidé Jacqueline et d'autres femmes et filles de sa région à créer de petites entreprises. Le groupe VSL a été mis en place par des bénévoles en collaboration avec l'Unité communautaire de soutien aux victimes, qui identifie et aide les survivantes de la violence sexiste.

Jusqu'à présent, Spotlight Initiative a aidé 2 024 survivants de la violence sexiste à suivre une formation professionnelle et d'autres activités d'autonomisation économique. En outre, 11 239 femmes et filles ont reçu 120 000 dollars US pour lancer des entreprises.

"Je suis maintenant autonome ; je peux prendre soin de moi et du bébé et j'arrive à économiser un peu. Je rêve de retourner à l'école quand je pourrai économiser plus d'argent", dit Mme Nantawa.

En savoir plus :

Initiative Spotlight UE-ONU (ONU Femmes) 

 

 

 

 

More from this author