Obtenez les applications mobiles gratuites

Recevez les dernières nouvelles de nous sur nos applications.

Download app from Android Download app from Apple

Les STIM peuvent être 'fun', dit Ohemaa Adjei Andoh du Ghana

Get monthly
e-newsletter

Les STIM peuvent être 'fun', dit Ohemaa Adjei Andoh du Ghana

13 Septembre 2021
Des techniciens de Lagos, au Nigeria, travaillent sur un projet de logiciel libre.
Andela/ Mohini Ufeli
Des techniciens de Lagos, au Nigeria, travaillent sur un projet de logiciel libre.

Les femmes africaines sont de plus en plus nombreuses à se lancer dans les sciences, la technologie, l'ingénierie et les mathématiques ( STIM ), qui intègrent ces quatre domaines dans un programme interdisciplinaire unique et se concentrent sur l'application dans le monde réel et le partage des connaissances. Dans une interview accordée à Afrique Renouveau, la Ghanéenne Ohemaa Adjei Andoh explique comment elle s'est lancée dans les STIM et passe un message spécial à la jeunesse africaine.

Ohemaa Adjei Andoh

Qui êtes-vous et que faites-vous ?

Je m'appelle Ohemaa Adjei Andoh. Je suis titulaire d'une licence en génie géologique de l'université des sciences et de la technologie Kwame Nkrumah (KNUST), à Kumasi, au Ghana, et j'ai ensuite rejoint Schlumberger, une société de services pétroliers et gaziers, pendant six ans, où j'ai suivi une formation d'ingénieur en stimulation, puis d'ingénieur en cimentation.

J'ai participé à la création de Girls in Science and Technology (GIST), une organisation qui défend les intérêts des femmes et des jeunes filles dans le domaine des STIM. Nous présentons une représentation de femmes ghanéennes dans le domaine des STIM afin de motiver les plus jeunes. Nous pensons que vous pouvez être ce que vous voyez. Nous offrons également des possibilités de mentorat, de formation et de stage aux jeunes femmes dans le domaine des STIM.

Je dirige une académie pour enfants appelée PM STEAM Academy, où nous nous concentrons sur les activités pratiques en sciences, technologies, ingénierie, arts et mathématiques pour les aider à exprimer leur créativité et à développer leur intérêt pour les STEAM à un âge précoce. Cette académie se concentre également sur le développement de leurs compétences en matière de communication, de travail d'équipe et de leadership. Elle encourage les garçons et les filles à travailler en équipe.

Comment en êtes-vous arrivée aux STIM ?

Je suis également un coach de vie transformationnel certifié. Je fais cela pour aider les autres à être la meilleure version d'eux-mêmes, que ce soit dans leur vie personnelle, leur carrière, etc. Je crois que tout le monde a une lumière en lui qui apporte beaucoup de positivité dans le monde, et certaines personnes ont juste besoin d'un peu de soutien pour la trouver et l'utiliser.

Je me souviens avoir voulu suivre une autre filière au lycée, mais mon professeur de sciences a conseillé à ma mère de faire des études scientifiques parce qu'il pensait que ce serait mieux pour moi. Ma mère est allée visiter l'école KNUST avec moi et a parlé à quelques professeurs avant que nous décidions finalement de choisir le génie géologique. J'ai donc fait des sciences générales avant d'aller à KNUST pour mon diplôme de licence.

De quelle réalisation êtes-vous le plus fier ? 

Je dirais que c'est d'avoir pu mettre ma passion au service de la jeune génération par le biais des STIM. C'est grâce au GIST et à la PM STEAM Academy.

Des défis que vous avez dû relever; comment les avez-vous surmontés ?

L'un des défis consiste à obtenir une aide financière pour le GIST, afin de pouvoir mener à bien tous les projets importants que nous avons prévus. C'est toujours un défi, mais nous apprenons à avoir un impact sur une personne à la fois. Je pense qu'avec le temps, nous serons en mesure d'en faire plus.

Quelles opportunités voyez-vous dans les STIM en Afrique ?

L'Afrique dispose de tant de connaissances humaines inexploitées ; tant de gens n'ont pas été en mesure d'identifier les talents dont ils disposent pour résoudre les problèmes de la société. De nombreux jeunes ne sont pas conscients du fait que les STIM peuvent transformer la société. Je pense qu'avec plus d'éducation, d'information et de sensibilisation, et en offrant des opportunités, nous serons en mesure d'identifier et d'aider à développer les incroyables talents qui existent.

Un message pour les jeunes Africains à propos des STIM ?

Mon message aux jeunes est que les STIM ne sont pas difficiles. Les STIM sont amusants, ils sont à la base de notre existence même. N'ayez pas peur d'aborder les matières STEM à l'école. Adoptez-les et appliquez les connaissances acquises dans votre environnement. Frappez aux portes pour obtenir des opportunités et utilisez l'internet pour vos recherches. Il y a tellement de possibilités qui vous attendent. Faites briller votre lumière partout où vous allez !