Obtenez les applications mobiles gratuites

Recevez les dernières nouvelles de nous sur nos applications.

Download app from Android Download app from Apple

Soudan du Sud : l'UNICEF et le PAM intensifient leurs efforts pour lutter contre la malnutrition

Get monthly
e-newsletter

Soudan du Sud : l'UNICEF et le PAM intensifient leurs efforts pour lutter contre la malnutrition

UN News
Auteur: 
Un travailleur de santé mesure le bras d’un petit garçon pour évaluer son état nutritionnel à Juba, au Soudan du Sud. Photo UNICEF/Christine Nesbitt
Photo: UNICEF/Christine Nesbit
Un travailleur de santé mesure le bras d’un petit garçon pour évaluer son état nutritionnel à Juba, au Soudan du Sud. Photo UNICEF/Christine Nesbitt

Le Programme alimentaire mondial (PAM) et le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) ont annoncé mercredi un projet destiné à intensifier leurs efforts pour inverser la situation en matière de malnutrition au Soudan du Sud, où un conflit brutal a déplacé des millions de personnes, détruit les services de base, conduit à une augmentation des maladies et aggravé la faim.

Selon ce projet conjoint, les deux agences onusiennes, avec leurs partenaires, cherchent à aider plus de deux millions de personnes, notamment des enfants et des femmes enceintes, grâce au traitement et à la prévention de la malnutrition aiguë au Soudan du Sud jusqu'en mai 2016.

« Au Soudan du Sud, un enfant devient gravement malnutri toutes les deux minutes. L'année dernière nous avons réussi à éviter une famine. Maintenant, nous devons accroître nos efforts pour éviter un nombre catastrophique de décès de jeunes enfants », a déclaré le Représentant de l'UNICEF au Soudan du Sud, Jonathan Veitch, dans un communiqué de presse.

Les deux agences cherchent à accroître leurs efforts en vue d'apporter plus d'aides contre la malnutrition dans ce pays.

« L'année dernière, nous avons travaillé dans des conditions extrêmement difficiles. A l'avenir, nous voulons améliorer la qualité des services de nutrition et continuer à prévenir et traiter la malnutrition aiguë dans le pays », a déclaré la Représentante du PAM au Soudan du Sud, Joyce Luma.

Le projet conjoint d'intervention en matière de nutrition couvrira tous les Etats du Soudan du Sud et va mobiliser les partenaires locaux et gouvernementaux des deux organisations en vue d'améliorer leur capacité à traiter la malnutrition. Le projet vise également à s'attaquer aux causes profondes de la malnutrition, telles que la pauvreté, les questions d'eau potable et d'assainissement et les pratiques alimentaires pour les jeunes enfants.

Selon l'UNICEF, les taux de malnutrition aiguë globale au Soudan du Sud sont encore extrêmement élevés, bien au-dessus du seuil d'urgence de 15% dans la plupart des régions du pays, en particulier dans le Haut-Nil et le Bahr el Ghazal Nord. Un total de 250.000 enfants dans le pays souffre aujourd'hui de malnutrition sévère.

Alors qu'un accord de paix signé en août a donné de l'espoir pour le pays, les services de santé et de nutrition de base restent encore inaccessibles à une grande partie de la population. Depuis avril, des centaines de milliers de personnes ont été forcées de se déplacer en raison d'intenses combats et ont été coupées de l'aide humanitaire. Les services de base établis au cours de l'année dernière ont été détruits, notamment les hôpitaux, l'eau potable et les sites où des services de nutrition étaient fournis.