Obtenez les applications mobiles gratuites

Recevez les dernières nouvelles de nous sur nos applications.

Download app from Android Download app from Apple

L'ONU et ses partenaires lancent un appel de fonds de 2 milliards de dollars en soutien au Sahel

Get monthly
e-newsletter

L'ONU et ses partenaires lancent un appel de fonds de 2 milliards de dollars en soutien au Sahel

UN News
Auteur: 
Drought has affected residents of the Mbera refugee camp, Mauritania, in the Sahel region of Africa. Photo: WFP/Justin Smith
Photo PAM/Justin Smith
La sécheresse affecte les résidents du camp de réfugiés de Mbera, en Mauritanie, dans la région du Sahel. Photo PAM/Justin Smith

12 février 2015 – Les Nations Unies et les partenaires humanitaires ont lancé jeudi l'appel de fonds humanitaire pour le Sahel pour 2015. L'appel vise à aider des millions de personnes dans neuf pays de la région africaine du Sahel et cherche à mobiliser 1,96 milliard de dollars pour fournir une assistance humanitaire vitale.

Plus de vingt millions de personnes du Sahel manquent de nourriture, dont 2,6 millions d'entre-elles ont besoin d'assistance alimentaire immédiatement. Près de six millions d'enfants de moins de cinq ans souffriront de malnutrition aiguë en 2015. Les conflits violents et l'insécurité en augmentation au cours des 12 derniers mois ont déracinés 2,8 millions personnes de leurs foyers, soit un million de plus que l'année dernière a la même époque, précise le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

« Je suis profondément préoccupée par la crise au Sahel. Les familles sont extrêmement vulnérables aux aléas d'une situation climatique, sécuritaire et économique précaire» a déclaré la chef de l'humanitaire de l'ONU, Valérie Amos. « Cette situation exige le soutien de la communauté internationale et un leadership soutenu de la part des gouvernements de la région pour que les populations sur Sahel ne soient pas oubliées.»

L'appel 2015 s'inscrit dans le cadre d'une stratégie régionale sur plusieurs années pour mieux répondre aux crises chroniques du Sahel, en insistant sur les interventions précoces et le renforcement des partenariats avec les gouvernements et les acteurs du développement. L'appel comprend des plans de réponse pour le Burkina Faso, le Cameroun, le Tchad, la Gambie, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Nigeria et le Sénégal et intègre les actions de plus d'une centaine d'organisations partenaires dédiées à sauver des vies et protéger les biens des communautés les plus vulnérables.

« L'escalade de la violence est une tendance très inquiétante qui menace les progrès durement acquis pour briser le cycle récurrent des besoins croissants au Sahel», a déclaré Robert Piper, le coordonnateur humanitaire régional pour le Sahel. « La violence au nord-est du Nigéria, la situation volatile au Mali et la crise en République centrafricaine génèrent toujours plus de souffrance pour des communautés qui comptent parmi les plus pauvres au monde. »