Obtenez les applications mobiles gratuites

Recevez les dernières nouvelles de nous sur nos applications.

Download app from Android Download app from Apple

La capacité de test du COVID-19 en Afrique du Sud augmente grâce au lancement de 60 nouvelles unités de laboratoire mobiles

Testing is being conducted to find individuals affected by COVID-19
Des tests sont en cours pour trouver les personnes atteintes par le COVID-19

La capacité de test du COVID-19 en Afrique du Sud augmente grâce au lancement de 60 nouvelles unités de laboratoire mobiles

9 Avril 2020

Le ministre de la santé, le Dr Zweli Mkhize, a inauguré mercredi 60 nouveaux laboratoires mobiles afin de renforcer la capacité du pays à tester le COVID-19.

Lors d'un point de presse à Johannesburg, Mkhize a annoncé que le Service national des laboratoires de santé (NHLS) avait acheté 60 unités mobiles de collecte et de test qui seront déployées dans tout le pays, dans tous les districts et métros principaux.

Cela porte le nombre total d'unités mobiles de dépistage à 67.

S'exprimant lors du lancement, M. Mkhize a déclaré que les unités mobiles de dépistage, qui sont des fourgonnettes équipées de manière unique, ont été équipées pour remplir la même fonction qu'un laboratoire.

"Elles se concentreront sur le prélèvement d'une gamme d'échantillons pour les tests PCR... Ces unités mobiles seront également utilisées pour les kits de tests rapides lorsque ceux-ci seront disponibles", a déclaré M. Mkhize.

L'Afrique du Sud a actuellement la capacité d'effectuer 5 000 tests COVID-19 par jour. Cependant, avec l'ajout d'unités mobiles de test, combinées à 180 sites de test et 320 unités de test dans tout le pays, ce nombre va maintenant être multiplié par six.

"44 201 personnes ont été testées en grande partie dans des laboratoires privés, dont un peu plus de 6 000 [ont été testées] dans les services de laboratoires de santé publique nationaux. C'est beaucoup trop peu pour la taille de la population, les inégalités, la pauvreté et le fardeau sous-jacent des maladies et de la suppression immunitaire que nous avons", a déclaré M. Mkhize.

"Donc, même si ce nombre semble élevé, il est encore trop faible pour le type de défis auxquels l'Afrique du Sud est confrontée".

Mkhize tiendra une téléconférence avec les CEM provinciales afin d'identifier les districts prioritaires où seront envoyées les unités mobiles de dépistage.