Obtenez les applications mobiles gratuites

Recevez les dernières nouvelles de nous sur nos applications.

Download app from Android Download app from Apple
Annonce

L'étoile montante de l'horticulture tanzanienne

Get monthly
e-newsletter

L'étoile montante de l'horticulture tanzanienne

Alors que de plus en plus d'agriculteurs tanzaniens se tournent vers la production d'avocats, l'EU-EAC MARKUP contribue à stimuler le commerce régional et la capacité d'exportation des produits horticoles en Tanzanie.
13 Juillet 2020
A smallholder avocado farmers in Tanzania's Southern Highlands.
Photo credit: USAID Tanzania
Un petit producteur d'avocats dans les Highlands du sud de la Tanzanie. Crédit photo : USAID Tanzanie

L'étoile montante

"Ma vision pour la région de Njombe est de produire des avocats de bonne qualité en utilisant les meilleures pratiques agricoles. Mais pour y parvenir, nous avons besoin d'infrastructures et nous devons veiller à ce que les agriculteurs augmentent leurs bénéfices", a déclaré Frank Msigwa.

Frank est le directeur et le fondateur de Frank Horticulture, un petit exportateur d'avocats et de produits frais de Njombe. Cette région, qui fait partie des Southern Highlands de Tanzanie, est une terre vallonnée et fertile située dans le sud-ouest du pays. L'altitude et les températures fraîches en font l'endroit idéal pour la production d'avocats.

Parfois appelé "l'or vert de la Tanzanie", l'avocat est la nouvelle étoile montante du pays. Alors qu'il y a seulement sept ans, la production nationale était proche de zéro, cette culture est aujourd'hui devenue une exportation clé pour la Tanzanie, faisant du pays l'un des principaux exportateurs d'avocats africains, précédé seulement par l'Afrique du Sud et le Kenya.

Les producteurs et les exportateurs d'avocats ont du mal à accéder aux marchés internationaux parce que leur production ne répond souvent pas aux normes de qualité, aux exigences des acheteurs et aux réglementations sur les produits.

Mais pour Frank, c'est une autre histoire.

Son entreprise se porte bien. Frank Horticulture n'exporte pas seulement ses avocats vers de grands acheteurs régionaux au Kenya, mais contribue également au commerce au sein de la Communauté de l'Afrique de l'Est (CAE).

Un tournant décisif

De nouvelles opportunités pour Frank Horticulture sont apparues l'année dernière, lorsque l'entreprise a commencé à recevoir un soutien dans le cadre du programme d'amélioration de l'accès au marché (MARKUP) de l'Union Européenne (UE) et de la Communauté de l'Afrique de l'Est (CAE).

"Le salon a offert une occasion unique de nouer des contacts avec des acheteurs internationaux, qui ont accepté d'acheter nos produits", a déclaré Frank.

Il a rappelé sa participation au salon international Fruit Logistica 2020, où il a rencontré des acheteurs intéressés du marché européen.

En outre, la participation à la formation sur les normes des bonnes pratiques agricoles mondiales (BPA) a été particulièrement utile pour Frank. Il a formé des groupes d'agriculteurs, liés aux exportateurs par la chaîne d'approvisionnement. La formation pratique visait à sensibiliser à l'importance des certifications reconnues au niveau international et à préparer les groupes d'agriculteurs à devenir éligibles pour ces certifications.

Frank a continué à participer activement à ces efforts visant à mettre en relation les agriculteurs et les exportateurs afin de créer une situation gagnant-gagnant. L'année dernière encore, son entreprise a fourni une plateforme à 500 agriculteurs, représentant plusieurs groupes d'agriculteurs de la région de Njombe, pour qu'ils reçoivent une formation similaire sur la certification Global GAP.

La volonté d'exporter vers le marché européen est forte. L'Association de Développement des Hautes Terres du Sud de Njombe (NSHDA), qui a également mis ses membres agriculteurs en relation avec cette formation, en est un exemple. En conséquence, environ 5 000 agriculteurs ont uni leurs forces et ont engagé un agronome pour travailler avec l'association. Tirant parti de l'intérêt manifesté par les acteurs de l'agroalimentaire dans la région, les agriculteurs de la NSHDA ont collaboré avec des fournisseurs d'intrants agricoles et des fournisseurs d'énergie solaire pour les systèmes d'irrigation.

Il ne reste plus que quelques mois avant que Frank et les agriculteurs ne demandent la certification Global GAP afin de pouvoir commencer à vendre sur le marché européen.

Soutien de EAC MARKUP

Avec le soutien de MARKUP, Frank a également appris à connaître les exigences de qualité, la lutte contre les parasites et l'identification des maladies. Proposant désormais des produits de meilleure qualité, Frank Horticulture a réussi à réinvestir une partie des bénéfices dans une petite maison de conditionnement.

Le programme d'amélioration de l'accès aux marchés (MARKUP) est une initiative de développement régional conçue par le Secrétariat de la Communauté d'Afrique de l'Est (CAE) en partenariat avec l'Union Européenne (UE) et mise en œuvre par diverses agences, dont le Centre du Commerce International (ITC) et la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ).

MARKUP vise à accroître les exportations de produits agroalimentaires et horticoles et à promouvoir l'intégration régionale et l'accès au marché européen en relevant les défis spécifiques auxquels sont confrontés les petites et moyennes entreprises (PME), les institutions d'appui au commerce et à l'investissement (IACI) et les décideurs politiques pour accéder aux marchés d'exportation régionaux et de l'UE.