Obtenez les applications mobiles gratuites

Recevez les dernières nouvelles de nous sur nos applications.

Download app from Android Download app from Apple
Sondage

Des organisations de la société civile appellent à un cessez-le-feu complet en République démocratique du Congo pour lutter contre la pandémie de coronavirus

Get monthly
e-newsletter

Des organisations de la société civile appellent à un cessez-le-feu complet en République démocratique du Congo pour lutter contre la pandémie de coronavirus

5 Mai 2020
Auteur: 
UN
Armes brûlées lors du lancement officiel du processus de désarmement, démobilisation, réhabilitation et réintégration (DDRR) à Muramvya, au Burundi.

"Toutes les guerres doivent cesser."—Antonio Guterres

Le 10 mars, le ministère de la santé de la République démocratique du Congo a signalé le premier cas confirmé de Covid-19 à Kinshasa. Depuis lors, des cas de ce nouveau coronavirus ont été enregistrés dans six autres provinces, dont trois sont déjà ravagées par le conflit et le virus Ebola.

Le 23 mars, le secrétaire général des Nations unies a appelé à un cessez-le-feu mondial, alors que la pandémie de coronavirus commençait à toucher des pays du monde entier. Il a appelé les parties au conflit à mettre fin aux hostilités afin de "contribuer à créer des couloirs pour l'aide vitale" et "d'ouvrir de précieuses fenêtres pour la diplomatie".

La RDC est l'un des nombreux pays où les conflits armés continuent à chasser les gens de leurs villages, les forçant à vivre dans des camps de personnes déplacées ou dans des familles d'accueil dans des conditions épouvantables (plus de 5 millions de personnes déplacées à l'intérieur du pays, ainsi que 15,6 millions de personnes dans le besoin).

139 organisations de la société civile basées en République démocratique du Congo ont appelé à un cessez-le-feu complet dans tout le pays, qui doit faire face au nouveau coronavirus et au virus Ebola dans des régions stables comme Kinshasa, ainsi que dans les provinces touchées par le conflit, notamment l'Ituri, le Nord-Kivu et le Sud-Kivu.

"Comme ce fut le cas pour la réponse au virus Ebola, les défis techniques, financiers et sécuritaires limitent les efforts sur le terrain pour combattre la pandémie. Les provinces déjà affaiblies par les conflits armés et les tensions ethniques risquent d'être plus lourdement touchées.

Les provinces de l'Ituri, du Nord-Kivu et du Sud-Kivu ont déjà confirmé des cas de Covid-19", rapportent des organisations de la société civile basées en République démocratique du Congo.

Les actions des groupes armés dans certaines parties de ces provinces risquent de compromettre la réponse à la pandémie en empêchant les communautés locales d'accéder aux équipes de réponse, aux travailleurs humanitaires et aux ressources pour lutter contre le virus.

La RDC continue d'être confrontée à une grave crise humanitaire due au conflit, ainsi qu'à des troubles dans certaines provinces. Le Covid-19 est venu s'ajouter à une situation humanitaire et sécuritaire déjà préoccupante", ont ajouté les organisations de la société civile basées en RDC.

Le conflit armé et les tensions ethniques dans l'est du pays, ainsi qu'une crise humanitaire et des troubles provoqués par la pauvreté et l'instabilité économique, continuent d'affaiblir la capacité du gouvernement à relever les défis. Des réponses efficaces à ces crises sont cruciales pour le gouvernement et les agences d'aide humanitaire, car elles détermineront l'efficacité de l'effort national de lutte contre le Coronavirus.

Un cessez-le-feu complet est essentiel pendant la pandémie de Coronavirus pour faciliter les efforts des équipes de réponse et pour garantir que l'aide humanitaire puisse atteindre les groupes vulnérables. Le conflit peut jouer un rôle dans la propagation des infections virales pendant une pandémie, compte tenu de son rôle dans le déplacement des communautés.

La coopération et l'engagement d'un cessez-le-feu complet par toutes les parties au conflit sont les seuls moyens de contrôler et de limiter les mouvements de population pendant que les efforts se poursuivent pour lutter contre le Coronavirus", ont noté les 139 organisations de la société civile de la RDC.

"Toutes les parties au conflit devraient annoncer et honorer un cessez-le-feu immédiat. Le cessez-le-feu devrait également fournir une feuille de route vers une paix durable dans les provinces touchées par des conflits récurrents", ont exhorté les organisations de la société civile basées en RDC.

More from this author
Annonce