Obtenez les applications mobiles gratuites

Recevez les dernières nouvelles de nous sur nos applications.

Download app from Android Download app from Apple

COVID-19: Une attitude positive en temps de crise de Ghana

Get monthly
e-newsletter

COVID-19: Une attitude positive en temps de crise de Ghana

1 Mai 2020
Even though KAEME's online sales have slumped, maintaining an active virtual presence has allowed the brand to engage customers as purchases trickle in.
International Trade Centre
Quand bien même les ventes en ligne de KAEME ont chuté, maintenir une présence en ligne active a permis à la marque d'attirer des clients.

Comment une petite entreprise de cosmétiques au Ghana, KAEME, conserve-t-elle sont optimisme pendant la crise et soutient-elle ses employés, malgré l'effondrement de 95% de ses ventes.

Comme beaucoup d'autres entrepreneurs aux quatre coins du monde, Freda Obeng-Ampofo a du mal à maintenir son entreprise et son équipe à flot pendant la pandémie COVID-19.

« Nous n'avons pas la possibilité de travailler à domicile. Cela n’est pas compatible avec les services que nous offrons à notre clientèle ».

Malgré la fermeture temporaire de la boutique KAEME, Freda ne compte pas baisser les bras. Dans des interviews qu’elle accorde à CNN Business et CNN Africa, la fondatrice de KAEME explique qu'elle maintient le versement complet des salaires de son équipe, qui compte cinq employés.

« Ce fut une décision difficile à prendre mais c'était la bonne chose à faire car nos employés sont notre plus grand atout. Nous investissons dans leur formation, et souhaitons qu'ils restent avec nous le plus longtemps possible ».

Malheureusement, KAEME ne bénéficie d'aucun soutien extérieur.

« À ma connaissance, aucune aide n’est fournie aux petites entreprises pour les aider à conserver leur main-d'œuvre pendant cette période. J'espère néanmoins que notre gouvernement, avec le soutien d’organisations internationales, nous aidera à terme. Pour l'instant, nous payons tout de notre poche et allons puiser dans nos réserves pour continuer à payer notre équipe, jusqu'à ce que nous ne puissions plus le faire », déclare Freda.

Les ventes en ligne : une bouée de sauvetage

Quand bien même les ventes en ligne de KAEME ont chuté, maintenir une présence en ligne active a permis à la marque d'attirer des clients.

« La logistique pour les expéditions à l'étranger est mise à mal étant donné les mesures de confinement au Ghana. Mais nous avons la chance de proposer du savon dans notre gamme de produits ».

Freda explique qu’étant donné que le savon est un élément essentiel de prévention contre le COVID-19, KAEME a saisi cette opportunité pour attirer des clients en ligne, afin de générer des revenus et ainsi maintenir leur activité.

Garder le contact avec les clients est essentiel

Afin qu’une entreprise prospère, Freda sait combien il est important de nouer un dialogue avec ses clients, et plus particulièrement dans les circonstances actuelles, où la seule façon de le faire est en ligne.

« Établir un contact en ligne avec nos clients, quelle que soit la manière dont nous le faisons, est très important pour nous. Le Live Instagram nous permet de régulièrement prendre de leurs nouvelles, de leur faire savoir que nous sommes toujours là et que nous nous soucions d'eux pendant cette crise ».

Freda reste optimiste : « Les temps sont durs. C'est mondial. Tout le monde passe par là. Je suis persuadée que KAEME sortira de cette crise, et que cela nous rendra encore plus forts ».

Le Centre du commerce international a soutenu l'entreprise KAEME dans ses activités d'exportation et de services.

Kaeme Body Care Limited (KAEME) utilise des matières premières naturelles et locales et renforce la capacité des personnes au sein de sa chaîne d'approvisionnement. Si vous souhaitez voir ou acheter leurs produits, veuillez consulter le site www.kaeme.com.