Obtenez les applications mobiles gratuites

Recevez les dernières nouvelles de nous sur nos applications.

Download app from Android Download app from Apple

COVID-19 : les livraisons humanitaires aériennes vers l'Afrique s'intensifient grâce à la nouvelle plate-forme de fret de l'ONU en Belgique

Get monthly
e-newsletter

COVID-19 : les livraisons humanitaires aériennes vers l'Afrique s'intensifient grâce à la nouvelle plate-forme de fret de l'ONU en Belgique

1 Mai 2020
Auteur: 
A WFP-contracted Boeing 757 cargo flight being prepared to depart the newly-established Global Humanitarian Response Hub in Liège, Belgium carrying almost 16 mt of medical cargo and personal protective equipment such as masks and gloves on behalf of UNICE
Pixel Prod
Un vol cargo Boeing 757 du PAM, en préparation au départ de la nouvelle Plate-forme mondiale de Réponse humanitaire de Liège, en Belgique, transportant près de 16 tonnes de fret médical et d'équipements de protection individuelle (masques, gants) pour l'UNICEF et le CICR, à destination du Burkina Faso et du Ghana.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies a lancé un réseau de plates-formes logistiques mondiales qui soutiendra l'ensemble de la communauté humanitaire et assurera la livraison de matériel médical et humanitaire vital destiné aux pays en développement, alors que la quasi-totalité du transport aérien commercial est paralysé.

“The window of opportunity to surge medical and humanitarian equipment into Africa to curb the pandemic is closing fast,” said Amer Daoudi, WFP’s COVID-19 Response Director. “Our global logistics support system is up-and-running, and this delivery marks the first of many cargo shipments we will fly to all corners of the globe,” he added.

A WFP-contracted Boeing 757 cargo flight departed the newly-established Global Humanitarian Response Hub in Liège, Belgium, late on Thursday carrying almost 16 metric tons of medical cargo and personal protective equipment like masks and gloves on behalf of UNICEF and the International Committee o

« Il est urgent d'acheminer du matériel médical et humanitaire en Afrique afin d’endiguer la pandémie », a déclaré Amer Daoudi, directeur des opérations de réponse au COVID-19 du PAM. « Notre système mondial de soutien logistique est opérationnel, et cette livraison est la première d'une longue série que nous allons acheminer par avion aux quatre coins du monde », a-t-il ajouté.

Un Boeing 757 sous contrat avec le PAM a décollé de la nouvelle plate-forme d’intervention humanitaire mondiale de Liège, en Belgique, tard jeudi soir, avec près de 16 tonnes de fret médical et d'équipements de protection individuelle (masques et gants) pour le compte de l'UNICEF et du Comité internationale de la Croix-Rouge (CICR) à destination du Burkina Faso et du Ghana. Une partie de cette cargaison sera ensuite acheminée vers sa destination finale en République du Congo.

Le PAM est en train de mettre en place l'assise logistique des efforts mondiaux face au COVID-19 en déployant un système mondial de liaisons aériennes afin d’expédier le matériel médical et humanitaire essentiel et de transporter le personnel de santé au plus près de la pandémie, là où il est indispensable. Des plates-formes humanitaires mondiales situées à proximité des lieux de fabrication du matériel médical à Liège, Dubaï et en Chine seront reliées à des plates-formes régionales basées en Éthiopie, au Ghana, en Malaisie, au Panama, à Dubaï et en Afrique du Sud, où une flotte de petits avions sera en attente pour transporter les marchandises et du personnel dans les pays prioritaires. Le réseau s'appuie sur les Dépôts de réponse humanitaire des Nations unies (UNHRD) préexistants, dont celui de Brindisi en Italie.

Le PAM prévoit de transporter l'équivalent de 37 avions cargo Boeing 747 au cours des six prochaines semaines depuis la Chine et la Malaisie vers 130 pays. Lorsque le service sera pleinement opérationnel, jusqu'à 350 avions cargo et 350 autres vols de passagers pourraient être effectués chaque mois.

Bien que ce vol soit le premier à partir de la nouvelle plate-forme de Liège, le PAM a déjà expédié plus de 300 tonnes de fret humanitaire et médical vers 89 pays depuis la fin janvier, soutenant ainsi les gouvernements et les partenaires de la santé dans leur réponse au COVID-19. Ces cargaisons comprennent des masques, des gants, des ventilateurs, des kits de test et des thermomètres.

Les organismes d'aide et les autorités sanitaires rencontrent des difficultés à acheminer le matériel dans les zones fragiles. En effet, l'effondrement des chaînes d'approvisionnement mondiales et du transport aérien commercial, la fermeture des frontières et les perturbations du transport maritime entravent considérablement leurs opérations. Le réseau logistique du PAM rétablira ces services essentiels, en veillant à ce que les humanitaires et les équipes médicales en première ligne face à la pandémie puissent rester sur place et fournir une aide vitale.

Le PAM met également en place un service régional de transport aérien de passagers afin d’acheminer le personnel humanitaire et sanitaire à travers l'Afrique de l'Est et de l'Ouest. Cela permet notamment de surmonter les perturbations des services aériens commerciaux. Les premiers vols sont attendus dans les prochains jours. Les vols seront bientôt étendus au Moyen-Orient, à l'Amérique latine et à l'Asie. Le PAM se tient également prêt à établir des liaisons aériennes avec Genève et Rome si les services commerciaux sont perturbés.

« Pour dire les choses simplement, sans notre soutien logistique, les opérations de réponse au COVID-19 dans les zones les plus fragiles s'arrêteraient brutalement, laissant des millions de personnes en danger », a ajouté M. Daoudi.

Le PAM a lancé un appel pour un montant initial de 350 millions de dollars afin de lancer des services logistiques communs au niveau mondial. Cet appel a été repris par les partenaires humanitaires en avril, qui ont souligné l'urgence de ces efforts vitaux menés par le PAM.