Obtenez les applications mobiles gratuites

Recevez les dernières nouvelles de nous sur nos applications.

Download app from Android Download app from Apple

Centrafrique : Ban Ki-moon consterné par l'attaque qui a causé la mort d'un Casque bleu

Août - Novembre 2019

OBTENEZ NOTRE APP.

Download app from Android Download app from Apple

Centrafrique : Ban Ki-moon consterné par l'attaque qui a causé la mort d'un Casque bleu

Des Casques bleus marocains de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine. Photo ONU/Catianne Tijerina
Des Casques bleus marocains de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine. Photo ONU/Catianne Tijerina

10 octobre 2014 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, s'est dit consterné par l'attaque commise par des auteurs non-identifiés contre un convoi de l'ONU jeudi dans le quartier de PK11 à Bangui, la capitale de la République centrafricaine, qui a entrainé la mort d'un Casque bleu.

Huit autres Casques bleus ont également été blessés dans cette attaque. C'est la première fois qu'un Casque bleu de la Mission intégrée multidimensionnelle de stabilisation des Nations Unies en République centrafricaine (MINUSCA) est tué depuis le transfert d'autorité le 15 septembre de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique sous conduite africaine (MISCA).

« Le Secrétaire général condamne dans les termes les plus fermes le meurtre et les blessures infligées aux Casques bleus de l'ONU. De tels actes contre ceux qui travaillent à la paix et la sécurité en République centrafricaine sont totalement inacceptables. Les auteurs de ces violences, qui ont aussi entrainé la mort de plusieurs civils depuis le début des affrontements le 7 octobre dans la capitale, doivent être traduits en justice », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse publiée jeudi soir.

« Le Secrétaire général appelle toutes les parties à s'abstenir de toute violence. Il appelle les autorités de transition à prendre toutes les mesures nécessaires afin d'assurer la mise en œuvre prioritaire de l'Accord de cessation des hostilités signé à Brazzaville le 23 juillet et rappelle aux parties les engagements pris en vertu de cet accord. Il souligne qu'une solution politique globale représente la seule manière de parachever avec succès la transition du pays et de ramener de façon durable la paix et la stabilité en République centrafricaine », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général a présenté ses sincères condoléances à la famille de la victime et à son gouvernement.

Le Conseil de sécurité a également condamné dans les termes les plus forts l'attaque qui a tué un Casque bleu pakistanais et blessé plusieurs autres Casques bleus du Pakistan et du Bangladesh.

Dans un communiqué de presse publié vendredi, les membres du Conseil ont présenté leurs plus sincères condoléances à la famille du Casque bleu tué et aux familles de ceux blessés, ainsi qu'aux gouvernements du Pakistan et du Bangladesh, aux autorités et au peuple de la République centrafricaine, et à la MINUSCA.

« Les membres du Conseil de sécurité ont condamné dans les termes les plus forts toutes les attaques et provocations contre la MINUSCA par des groupes armés. Ils ont souligné que les attaques visant les Casques bleus peuvent constituer un crime de guerre », ajoute le communiqué de presse. Ils ont appelé les autorités centrafricaines à enquêter rapidement sur cette attaque.

Les membres du Conseil ont également exprimé leur préoccupation concernant la flambée de violence de ces derniers jours à Bangui et ont appelé à mettre fin à cette violence.