06/05/2013
Secrétaire général
SG/SM/15003
AFR/2611

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL CONDAMNE LE MEURTRE DU CHEF DE LA COMMUNAUTÉ

DINKA NGOK ET D’UN CASQUE BLEU DE LA FISNUA À ABYEI


La déclaration suivante a été communiquée, le 4 mai, par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Le Secrétaire général condamne fermement le meurtre du Chef suprême de la communauté Dinka Ngok, DengKuol Deng, et d’un Casque bleu de la Force intérimaire de sécurité des Nations Unies pour Abyei (FISNUA) au cours d’une attaque perpétrée, samedi, par un assaillant Misseriya contre un convoi de la FISNUA dans la région d’Abyei.  Deux soldats de la paix ont également été grièvement blessés dans cet incident.


Le Secrétaire général exprime ses sincères condoléances à la communauté Dinka Ngok, au Gouvernement éthiopien et aux familles des personnes décédées, et sa profonde sympathie aux blessés.


Le Secrétaire général exhorte les Gouvernements du Soudan et du Soudan du Sud et les communautés Dinka Ngok et Misseriya à rester calmes et à éviter toute escalade de ce malheureux incident.


Cela prouve encore une fois l’importance cruciale pour les deux Gouvernements de mettre en place les institutions provisoires, telles que stipulées dans l’Accord du 20 juin 2011, et de poursuivre les discussions sur le statut final de la région d’Abyei.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel