14/01/2013
Secrétaire général
SG/SM/14761
AFR/2504

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

BAN KI-MOON SALUE L’AIDE APPORTÉE AU MALI PAR DES PARTENAIRES BILATÉRAUX ET SOULIGNE

L’URGENCE DE L’APPLICATION DE TOUS LES ASPECTS DE LA RÉSOLUTION 2085


La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Le Secrétaire général suit de près la situation au Mali.  Il s’est entretenu, samedi, avec le Président de la Côte d’Ivoire et Président en exercice de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), M. Alassane Ouattara, qui lui a fait part de la tenue du prochain sommet de la CEDEAO, le 19 janvier à Abuja, et des projets de déploiement de forces militaires de plusieurs de ses États membres.  Hier, le Secrétaire général s’est entretenu avec le Ministre des affaires étrangères de la France, M. Laurent Fabius, qui l’a informé des opérations militaires françaises entreprises pour répondre à la demande urgente du Mali.


Le Secrétaire général se félicite que des partenaires bilatéraux répondent à l’appel lancé par le Mali, à la demande et avec l’accord de ce pays, en vue de fournir une assistance lui permettant de faire face à l’avancée vers le sud de groupes terroristes armés.  Plusieurs pays, qui ont la capacité d’aider le Mali, lui fournissent actuellement une assistance.  Le Secrétaire général espère que ces mesures contribueront à contrecarrer la dernière offensive, tandis que les efforts se poursuivent en vue d’appliquer pleinement la résolution 2085 (2012) du Conseil de sécurité visant le retour à l’ordre constitutionnel du Mali et à son intégrité territoriale.


Ces derniers évènements soulignent l’urgence de la mise en œuvre de tous les aspects de la résolution, notamment le soutien à apporter aux efforts de médiation de la CEDEAO, l’élaboration d’une feuille de route consensuelle pour la transition et le soutien à la MISMA et aux Forces de défense maliennes.


En outre, les préparatifs se poursuivent en vue de déployer prochainement à Bamako une équipe multidisciplinaire des Nations Unies, afin de permettre à l’ONU de répondre à la demande de soutien formulée par les autorités maliennes, notamment en ce qui concerne le processus politique et la situation en matière de sécurité.  Parallèlement, le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique de l’Ouest, M. Said Djinnit, poursuit ses consultations dans la sous-région, dans le cadre des efforts déployés en vue d’accélérer la mise en œuvre de la résolution 2085 du Conseil de sécurité.  Il a rencontré aujourd’hui, à Abuja, le Président de la Commission de la CEDEAO, M. Kadré Desiré Ouédraogo.  Il a aussi rencontré le Ministre des affaires étrangères du Burkina Faso, M. Djibrill Bassolé, et doit se rendre à Bamako dans les prochains jours afin de discuter avec les dirigeants maliens.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel