• La jeunesse aux Nations Unies

    Tout sur l'Oeuvre de l'ONU avec et pour la Jeunesse

  • Le PNUE et la jeunesse

    Le PNUE a commencé son travail avec les jeunes en 1985, qui a été désignée Année internationale de la jeunesse. Depuis lors, le PNUE a développé plusieurs initiatives régionales et internationales, activités et réseaux. Il a organisé des conférences régulières pour les jeunes et promu la conscience environnementale à travers des concours, des programmes de reconnaissance et de partenariats avec les organisations nationales, régionales et internationales de jeunes.

    En Février 2003, le Conseil d’administration du PNUE a adopté une stratégie à long terme pour l’engagement des jeunes dans des activités environnementales et dans les travaux du PNUE. Cette stratégie a été intitulée « La stratégie TUNZA pour les jeunes ». Le mot «Tunza» signifie «traiter avec soin ou affection» en Kiswahili (une langue sous-régionale de l’Afrique orientale). Le concept global TUNZA est donc construit autour de ce thème. En parallèle au Tunza, le PNUE met également l’accent sur ​​la jeunesse à travers plusieurs programmes d’éducation et formation environnementales (Environmental Education and Training (EET), car il reconnaît l’éducation comme un élément clé de la compréhension et atténuation du changement climatique et d’autres problèmes environnementaux.

    Les enfants et les jeunes – TUNZA

    Le concept global Tunza vise à créer un mouvement mondial permettant aux enfants et jeunes de participer activement au développement durable. L’initiative vise à développer des activités dans les domaines du renforcement des capacités, la sensibilisation à l’environnement, et l’échange d’informations, ayant en vue de favoriser une génération de citoyens soucieux de l’environnement, capables d’action positive.

    Cette stratégie prévoit une conférence annuelle internationale Tunza pour enfants et jeunes et du Conseil consultatif de la jeunesse Tunza, le Conseil junior Tunza et un magazine trimestriel Tunza.

    Dans le cadre du concept global de Tunza, la 25e session du Conseil d’administration de Février 2009 a adopté la seconde stratégie à long terme du PNUE pour l’engagement des jeunes dans les questions environnementales.

    La deuxième stratégie a été élaborée en conformité avec les recommandations de l’évaluation indépendante à mi-parcours de la première stratégie sortie en 2006, en plus de la déclaration d’intérêt d’un certain nombre de gouvernements lors de la neuvième session extraordinaire du Conseil / Forum, qui s’est tenue à Dubaï en février 2006, lors des discussions sur l’évaluation à mi-parcours. La stratégie a reçu des contributions des points focaux des enfants et des jeunes des divisions du PNUE et des bureaux régionaux, les organisations d’enfants et de jeunes partenaires, le Conseil consultatif pour la Jeunesse Tunza et le Conseil junior Tunza, les participants à la Conférence internationales des enfants Tunza de 2008 (Stavanger, Norvège) et des enfants et des jeunes et de leurs organisations. Elle a été structurée et alignée sur les six priorités transversales identifiées dans la stratégie à moyen terme pour la période 2010-2013.

    Enseignement et formation environnementale 

    L’enseignement et la formation environnementale favorise les attitudes et les systèmes de valeurs qui influencent l’éthique environnementale en développant la compréhension, les compétences et les valeurs qui permettront aux gens de participer en tant que citoyens actifs et informés au développement d’une société écologiquement durable et socialement juste.

    Les activités relatives à l’enseignement et de formation environnementale du PNUE sont fondées sur sa mission d’inspiration, d’information et d’encouragement des Nations et peuples d’améliorer leur qualité de vie sans compromettre celle de générations futures. Cela est fait au moyen de la promotion de l’innovation, d’une formation environnementale au développement durable orientée vers l’action et axée sur la valeur, en veillant à ce que les considérations environnementales soient prises en compte.

    Le travail d’enseignement et de formation environnementale du PNUE est organisé autour de trois piliers à savoir: l’éducation, la formation et le réseautage.

    L’Unité d’enseignement et de formation environnementale (UEFE) est responsable de la mise en œuvre des activités d’enseignement et de formation environnementale du PNUE.

    Partenariat mondial des universités sur l’environnement et le développement durable 

    Les universités et la durabilité: Réorientation de l’éducation vers un développement durable.

    Le Partenariat mondial des universités sur l’environnement et le développement durable est l’un des programmes phares de l’Unité d’enseignement et de formation environnementale du PNUE. Ce partenariat a été le résultat d’un forum consultatif organisé par le PNUE et ses partenaires à Nairobi, le 19 Novembre 2010 pour délibérer sur les moyens de renforcer l’engagement PNUE avec les universités. Il s’appuie sur les succès de l’Intégration de l’environnement et de la durabilité dans les universités africaines (Mainstreaming Environment and Sustainability in African Universities (MESA), de la naissante Intégration de l’environnement et de la durabilité dans les universités des Caraïbes (Mainstreaming Environment and Sustainability in the Caribbean Universities (MESCA) et du Consortium unniversitaire de la région Asie-Pacifique (Asia-Pacific Regional University Consortium (RUC).

    Ce partenariat vise à promouvoir l’intégration des préoccupations environnementales et de développement durable dans l’enseignement, la recherche, l’engagement communautaire, la gestion des universités, y compris l’écologisation des infrastructures universitaires, des installations et des opérations, ainsi que pour améliorer l’engagement des élèves et la participation aux activités de développement durable tant au sein qu’au-delà des universités.

    L’objectif du partenariat est d’améliorer la qualité, la politique, la pratique et la pertinence de l’enseignement universitaire au niveau mondial dans le cadre du développement durable, en tenant compte du nouveau paradigme de l’économie verte.

    Ce partenariat dispose actuellement d’un réseau de 116 universités et 10 partenaires à travers les différentes régions du PNUE. En outre, il est à la recherche de partenariats avec d’autres cercles d’études supérieures régionales et mondiales ayant pour préoccupation des questions environnementales et de durabilité.

    Le Conseil Consultatif du PNUE

    Le Conseil Consultatif de la Jeunesse Tunza du PNUE a été lance en février 1999 lors de la 20e session du conseil Consultatif du PNUE.

    Le Conseil est composé de 14 conseillers, deux par région PNUE et deux représentants des jeunes autochtones. Les membres du Conseil consultatif sont élus par la Conférence internationale de la jeunesse Tunza pour servir pendant une période de deux ans.

    Le Conseil conseille le PNUE sur les meilleures façons d’impliquer les jeunes dans ses travaux et représente la jeunesse dans les négociations internationales sur l’environnement.

    Le Conseil vise également à accroître la participation des jeunes dans le travail du PNUE en informant les groupes de jeunes dans les régions au sujet des programmes du PNUE pour les jeunes.

    Source 1Source 2Source 3Source 4

    Comments are closed.