• Le Secrétaire général des Nations Unies et la jeunesse

    Découvrez le travail du Secrétaire Général et son engagement envers la jeunesse

  • Propos lors de l’événement sur la jeunesse dans le cadre du cinquième Forum mondial de l’Alliance des civilisations des Nations Unies

    Le Secrétaire général Ban Ki-moon, à Vienne (Autriche), 26 février 2013

    Merci beaucoup. Chers jeunes amis, Mesdames et Messieurs, Excellences, c’est un grand plaisir d’être parmi vous aujourd’hui. Je m’en  réjoui, je peux immédiatement voir et sentir l’enthousiasme et l’énergie des jeunes ici présents. Je vous remercie beaucoup pour cette opportunité.

    Il convient parfaitement que nous marquions le début de la cinquième Alliance des Civilisations des Nations Unies en engageant la jeune génération d’aujourd’hui.

    Vous avez déjà démontré que vous êtes disposés et aptes à assumer la responsabilité du leadership.

    Le monde va compter sur vous pour parler le langage de la tolérance et du respect.

    Vos voix doivent étouffer celles de ceux qui prêchent la division et de la haine.

    Vous venez de quelque 100 pays que je connais.

    Beaucoup viennent de loin, y compris de l’Ethiopie où j’étais il y a deux jours, l’Australie, l’île Maurice, l’Argentine, la Jordanie, la Sierra Leone, et les Fidji.

    Vous apportez la  richesse de la diversité – certains d’entre vous dans cette salle ont une expérience de première main des dommages résultant des politiques des dirigeants irresponsables qui prêchent la langage de la division et de la haine pour leurs propres intérêts égoïstes.

    Le monde compte sur votre courage et actions fondées sur des principes pour nous guider vers le chemin de l’harmonie et du développement durable.

    Travailler avec les jeunes est une priorité absolue pour le système des Nations Unies, dans le cadre du programme d’action de cinq ans pour mon deuxième mandat en tant que Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies ..

    Vous êtes la plus importante génération de jeunes que le monde ait jamais connu.

    C’est pourquoi nous approfondissons le secteur jeunesse de nos programmes en matière d’emploi et de l’entrepreneuriat, l’inclusion politique et les droits de l’homme, l’éducation et la santé reproductive.

    Pour ce faire, nous avons besoin de la contribution de la jeunesse.

    Nous avons utilisé Facebook, Google+ Hangouts et des sondages basées sur internet pour recueillir les commentaires des jeunes du monde entier.

    Un plan d’action pour la jeunesse est sur le point d’être approuvé.

    Notre programme de jeunes volontaires  produit déjà des résultats, et j’ai nommé récemment, il y a environ deux semaines, un envoyé spécial des Nations Unies sur la jeunesse, M. Ahmad Alhindawi de Jordanie.

    En outre, la communauté internationale répond aux appels de la jeunesse.

    Le gouvernement allemand a annoncé, il y a de cela un mois, une contribution de 1,5 millions de dollars pour soutenir un fonds fiduciaire mis en place par le programme de volontaires des Nations Unies et le PNUD pour stimuler le volontariat des jeunes et canaliser l’énergie des jeunes du monde entier pour apporter un changement dans leurs communautés.

    J’espère que votre présence à ce Forum va inspirer d’autres pays à emboîter le pas et à investir dans l’avenir en investissant dans les jeunes d’aujourd’hui.

    Merci pour votre participation à ce Forum et de votre  collaboration avec les Nations Unies.

    Nous voulons apprendre et être inspirés par vous.

    Et nous voulons travailler avec vous pour améliorer votre vie, le bien-être de vos communautés, et l’état du monde.

    Ensemble, nous pouvons contribuer à bâtir un avenir plus prospère, plus équitable et plus pacifique.

    Mais nous avons besoin de vous.

    Donc, je suis ici aujourd’hui pour vous demander de nous aider en nous montrant le chemin.

    Le monde traverse une période de transition – économique, démographique, politique et environnementale.

    Les défis sont considérables, mais aussi les possibilités – à condition que nous soyons capables de tourner le dos à l’extrémisme et à la discorde.

    Le conflit est un des plus grands obstacles au développement.

    Nous approchons le 1000 e jour du compte à rebours pour les Objectifs du Millénaire pour le développement.

    Nous devons intensifier nos efforts.

    Et beaucoup de travail restera après 2015.

    Nous devons viser à éradiquer l’extrême pauvreté et la famine et à améliorer le bien-être des personnes et de la planète.

    Nous pouvons atteindre ces objectifs si nous travaillons ensemble dans l’harmonie.

    Nous aurons besoin de votre contribution – votre énergie, votre idéalisme, votre action.

    Je compte sur votre leadership.

    Merci beaucoup, danke schön.

    Comments are closed.